Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 01:22

 

 

alpha_conde_8_decembre_2010.jpg

 

 

Alpha Condé sacré le 21 décembre prochain

Le professeur Alpha Condé président de la République de Guinée a rencontré ce mercredi 8 décembre 2010 les leaders de l’alliance Arc-en-ciel. Une alliance qui l’a portée au pouvoir le 7 novembre dernier à l’issue du second tour de la première élection libre et ‘’transparente ‘’ de la Guinée indépendante. La rencontre a eu lieu au siège de son parti situé à Handallaye dans la commune de Ratoma, une banlieue de la capitale guinéenne, Conakry. La rencontre a porté essentiellement sur la première prise de contact entre le désormais numéro un de Guinée, l’ancien opposant historique le professeur Alpha Condé et ses alliés depuis son élection mais, aussi les informer des mesures qui seront prises juste avant et après son investiture.

D’entrée le professeur a commencé son intervention en fustigeant l’absence de plusieurs leaders de son alliance à cette rencontre, avant de remercier les leaders présents à la réunion, de leur collaboration dans le passé. Pour ce qui concerne les premières dispositions prises, Alpha condé déclare : « Je vous invité de suivre tous la télévision guinéenne et la radio parce que j’ai donné des instructions au premier ministre pour le fonctionnement de l’administration avant mon investiture qui est le 21 décembre prochain si Dieu le veut bien » invite - t-il, avant de poursuivre : « Toutes dépenses engageant l’état moins les salaires sont interdites, tous les ministres en poste doivent faire inventaire des biens mobiliers et immobiliers de leurs département au premier ministre, les biens de l'Etat de quelques natures que ce soit doivent revenir à l'Etat Guinéen, tous les ministres ainsi que les travailleurs de l'administration seront soumis à un contrôle strict» martèle-t-il avant de lever la séance. Réussira-t-il ? Là est toute la question.


Ibrahima correspondant de koaci. com à Conakry

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE