Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 02:31

 

 

 

 

Ouandet.jpg

 

   

Nous publions ci-dessous la copie d'une hallucinante lettre écrite sous forme de compte rendu fait par un officier de police en fonction à l'Office Central de Répression du banditisme (OCRB) adressée à son Directeur. On a franchement beaucoup de mal à imaginer un seul instant que des propos aussi orduriers et d'un tel niveau de bassesse pourraient sortir de la bouche d'un ministre, de surcroît quelqu'un qui se dit  général de division. Jules Bernard OUANDE, ministre de la Sécurité Publique de Bozizé, est une grande honte pour la République centrafricaine. L'appartenance même à un gouvernement d'un pareil individu est le signe que la RCA a dépassé avec la gouvernance Bozizé, les limites de l'acceptable ce qui pose la question de l'intégrité mentale d'un tel personnage. Que pense Bozizé lui-même des frasques et autres facéties de son condisciple et promotionnaire de l'ESFOA avec qui ils ont occupé les deux derniers rangs à la sortie de l'école ? Ses pitreries ne cessent de défrayer la chronique de la presse banguissoise sans la moindre réaction de son complice Bozizé. Que continue de faire ce bonhomme dans le gouvernement de la République et d'un pays ! Celui-là même qui avait annoncé au mois de mars dernier avoir déjoué un coup d'Etat d'un certain AFP, coup d'Etat dont on ne sait toujours des suites jusqu'à présent. Personne n'a fait l'objet d'arrestation en relation avec ce prétendu putsch et les affaires de la République bozizéenne continuent comme si de rien n'était. Jusqu'à quand continuera-t-on à laisser ce personnage bouffon, grotesque et ballot souiller impunément l'honneur de la République ? Quel seuil de grossièreté et de nullité doit-il préalablement atteindre ? 

 

 

Rédaction C.A.P 

 

    

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Le Commandant de Police                                                 Bangui, le 4 juin 2010  

 

Christophe NAMGANA

 

En Service a la DOCRB

 

 

 

 

 

                                                                                                          A

 

                                                                                  Monsieur le Directeur de L'OCRB

 

                                                                                              Bangui

 

 

 

Objet: Compte Rendu circonstancié

 

 

 

Mon Directeur,

 

 Honneur de vous rendre compte de ce qui suit :

 

Le jeudi 4 juin 2010 à 7h 58, j’étais téléphoniquement convoqué par le Ministre de la Sécurité, de l’Immigration et de l’Ordre Public, en la personne de son Excellence Jules Bernard OUANDE, en présence de son Directeur de Cabinet, du Directeur Général de la Police  M. BISSATOULOU, du Directeur de l'Emi-Immigration, M. Yves GBEYORO, du capitaine MANGOBASSE de l’OCRB, du  contrôleur financier, Etienne ZOMA et d’autres personnalités comme un Commandant français.  

 

Il m’a reçu en ces termes : “Regardez-moi ce voyou, qui se dit commandant Je vais te montrer. Tu as raconté des choses en mon nom. Tu as osé parler à mon indicateur; celui qui touche à mon indicateur me trouvera dans son compte.

 

Je te promets toi le chien là, je vais te radier, je vais t’exécuter par tous les moyens. Mes éléments vont t’abattre par tous les moyens.

 

Dans mon véhicule, je dispose d'un arsenal plus que la police. Mes éléments vont être à tes trousses, même dans ta chambre entrain de baiser ta femme. Sors de mon bureau bande de voyou »

 

Je lui ai répondu : « A vos ordres ».

 

 

 

Ampliations:

 

·         Président de la République

 

·         Président de l’Assemblée Nationale

 

·         Premier Ministre

 

·         Médiateur de la République

 

·         Ministre de la Sécurité Publique

 

·         BINUCA

 

·         Ambassade des USA

 

·         Ambassade de France

 

·         Représentant de l’Union Européenne

 

·         LCDH

 

·         OCDH

 

·         Ma famille

 

 

 

Le Commandant de Police

 

Christophe NAMGANA

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation