Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 19:15

 

 

 

propriete-Ted-Kennedy.jpg

 

 

Le Gabon vient de s’offrir pour 6,5 millions de dollars la propriété du défunt sénateur américain Ted Kennedy à Washington. Selon le "Washington Post", le pays projette de transformer la demeure en résidence officielle pour son ambassadeur.

6,5 millions de dollars, soit un peu plus 3 milliards de francs CFA, c’est la somme que vient de dépenser le Gabon pour s’offrir la propriété du défunt sénateur américain Ted Kennedy à Washington, a indiqué Tim Hanan, l'agent immobilier qui a mené la transaction. Selon le "Washington Post", le Gabon projette de transformer la demeure en résidence officielle pour son ambassadeur. La même source indique que l'ambassade du Gabon n'a pu être jointe pour commenter ces informations.

Selon Tim Hanan, la demeure, de couleur blanche, comprend six chambres, sept salles de bains, cinq cheminées, une piscine intérieure et une salle de gym équipée d'un matériel choisi par Arnold Schwarzenegger, neveu par alliance du sénateur décédé en août 2009. Ted Kennedy, plus jeune frère du président John Kennedy assassiné en 1963, et son épouse Vicky avaient acheté la propriété, située dans le quartier chic de Kalorama, en 1998. Vicky Kennedy, qui l'a mise en vente l'an dernier après le décès de son mari, s'est installée dans une maison plus petite du même quartier.

En mai 2010 l'achat par l'Etat gabonais d'un immeuble à Paris qui, selon deux journaux français, a coûté 100 millions d’euros, soit près de 65,5 milliards de francs CFA, avait suscité des protestations en France. Des associations gabonaises membres de la coalition anticorruption Publiez ce que vous payez (PCQVP), qui milite pour une gestion transparente des revenus pétroliers, avaient demandé une enquête parlementaire. Le prix avait été démenti par la présidence gabonaise, sans plus de précisions.

Source : europe1.fr 23-07-2011   

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE