Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 23:44

 

 

 

 

J-D-Dengou.jpg

Mercredi, 25 Juillet 2012 14:23

Les conseillers économiques et sociaux de la République Centrafricaine renforcent leurs capacités à Bangui. Ils sont en formation  ce 25 juillet 2012 sur « le principe de fonctionnement d’un conseil économique et social, cas du Conseil Economique et Social de France ».

Ils sont plus de 50 personnes à participer à cette séance d’apprentissage. Le Directeur de Cabinet du Conseil Economique, Social et Environnemental de France, Christian Leroux déclare que la présente formation s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle forme de partenariat entre le Conseil Economique et Social centrafricain et celui de la France.

« C’est une décision de la Direction du conseil Economique et Social de la France qui a décidé de travailler étroitement avec le continent africain pour renforcer ses coopérations bilatérales. Pour cette première expérience, nous avons choisi la République Centrafricaine à la demande du bureau du CES de Centrafrique », explique Christian Leroux.

Le formateur français précise ensuite que ces conseillers vont se familiariser avec « les principes de fonctionnement d’un CES pour la réalisation des rapports des avis et des conseils qui sont à fournir au Gouvernement et au parlement.  Voir aussi comment l’Assemblée peut travailler en même temps sur le dialogue social, le dialogue, culturel, le dialogue sociétal et le dialogue académique ».

Cette formation se déroule su siège du Conseil Economique et Social à Bangui. Elle intervient en prélude à la deuxième session ordinaire du CES qui se tiendra à Bangui du 1er août au 14 septembre 2012.

 

NDLR : Le Conseil Economique et Social de la RCA a fait honte lorsque Bozizé avait donné l’ordre à ses services de sécurité de dépecer son  Vice-président Jean Daniel Dengou gérant d'ADMN qui a dû finalement quitter précipitamment le pays pour se mettre à l’abri en France. Il n’y eut pas de la part du CES centrafricain le moindre communiqué d’indignation et de condamnation de la chasse à l’homme qui fut lancée contre lui jusqu'à ce jour.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie