Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 16:46

 

 

 

Bozyangou

 

 

Deutsche Welle

 

Dans un message à l'occasion du Nouvel An, le président de la République centrafricaine a demandé aux rebelles de la coalition Séléka de déposer les armes et de le laisser mener son mandat de chef d'Etat jusqu'en 2106.


Alors que les rebelles ont menacé lundi de prendre la ville de Damara, dernier verrou à 75km au nord de Bangui, la capitale, le président Bozizé les a appelés à déposer les armes. « Je répète que je ne serai pas candidat lors de l'élection de 2016, donc laissez-moi terminer mon mandat. Il ne me reste que trois ans », a plaidé Bozizé lors de son message de vœux pour le nouvel An, diffusé à la radio.


Le chef de l'Etat a profité de cette allocution pour critiquer l'armée régulière de son pays. Armée qui a enregistré une série de revers depuis le début de l'offensive rebelle, il y a trois semaines. En revanche, il a remercié le Tchad pour son intervention. « L'armée n'a pas joué son rôle. Sans l'armée tchadienne, nous ne serions plus ici pour nous exprimer », a-t-il déclaré.


De son côté, le président tchadien Idriss Déby a appelé les rebelles à ne pas poursuivre leur progression au-delà de Damara, ville tenue par les forces gouvernementales. Les dirigeants des pays de la région ont par ailleurs décidé d'envoyer 360 soldats supplémentaires pour soutenir l'armée centrafricaine. Ils s'ajoutent aux 500 militaires déjà déployés

 

 

NDLR : Si c'est pour passer tout son temps à faire des va et vient en hélicoptère à Bayanga, Bezambé, et faire venir les gourous de la secte du christianisme céleste du Bénin et du Nigéria pour pomper l'air aux Centrafricains, laisser sa progéniture et bande de délinquants des Djodjo, Kévin, Teddy, Socrate et autres Francis continuer leurs conneries, autant partir maintenant et non en 2016. Même si on laissait Bozizé au pouvoir ces trois années qui restent d'un mandat qu'il a volé, on ne voit pas ce qu'il fera de ses trois ans dont il parle. Quels chantiers de développement en cours compte-t-il achever en restant trois ans d eplus au pouvoir ? Qu'il demande conseil à Mamadou Tandja son ami du Niger qui voulait rester au pouvoir quelques années de plus.   

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers