Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 02:22

 

 

transport-RCA.jpg

 

 

APA-Bangui 06-07-201 (Centrafrique) Le chef de l’Etat centrafricain, François Bozizé, rêve de « résoudre le problème de désenclavement terrestre, aérien, par chemin de fer et autres », de son pays, un processus qu’il dit avoir enclenché durant son second mandat placé sous le signe d’un véritable développement.

S’exprimant dans la dernière édition de l’hebdomadaire Jeune Afrique paru lundi, le Président Bozizé a indiqué que « le Plan Marshall de Centrafrique peut se faire facilement si effectivement nous mettons en valeur nos ressources naturelles notamment les mines, l’or et le pétrole ».

Tous les régimes qui se sont succédés en Centrafrique n’avaient pas pris en main la destiné du pays, a-t-il déploré.

« On s’est laissé entraîner par l’égoïsme, la méchanceté et bien d’autres facteurs. Tout ce monde, civil comme militaire, a failli à une part de responsabilité dans tout ce qui s’est passé dans le pays », a martelé le Président Bozizé.

« On reconnaît que l’ex-Empereur de Centrafrique, Jean Bedel Bokassa, a construit ce pays. Par contre tous ceux qui l’avaient succédé n’ont rien fait de concret », a-t-il déclaré.

Au sujet du report sine die du processus électoral, le Président François Bozizé a indiqué que ce blocage se justifie par les questions du Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) des ex-combattants et le non versement de la contribution de la communauté internationale au budget de la Commission électorale indépendante (CEI) qui est dans l’ordre de 7,5 milliards francs CFA alors que la partie centrafricaine a déjà débloqué 3,5 milliards CFA à la CEI.

 

 

NDLR : Bozizé se moque vraiment des Centrafricains. Ce n'est pas en achetant de vieilles épaves d'hercules C 130 qu'il va désenclaver le pays. Après avoir passé sept années à faire de la prédation des ressources minières et financières du pays, (diamant, uranium, bois et autres) et à n'acheter que des armes de guerre afin de tuer les Centrafricains pour continuer à rester au pouvoir, il peut maintenant se permettre de les railler en parlant de tous ses plus beaux rêves. En accusant les successeurs de Bokassa à la tête du pays de n'avoir rien fait, il doit aussi se sentir impliqué et concerné. Est-ce l'hommage du vice à la vertu ou de l'auto-flagellation que fait Bozizé ? Personne ne croît à ses bla bla et autres prétendus rêves. BOZIZE DOIT PARTIR !!! 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique