Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 16:29

 

 

 


defile1.jpg


Radio Ndéké Luka jeudi, 01 décembre 2011 13:21

 

La fête du 1er Décembre qui marque cette année le 53ème anniversaire de la proclamation de la République Centrafricaine est célébrée ce jour sur l’ensemble du territoire national. La grande manifestation demeure le grand défilé militaire et civil qui a duré près de 2 heures et 30 minutes sur l’Avenue des Martyrs à Bangui, en présence du couple présidentiel François et Monique Bozizé, des membres du gouvernement, des représentants des différents corps constitués et des membres du corps diplomatique accrédité en Centrafrique.


Un public nombreux a suivi ce grand défilé, malgré la chaleur qui s’est abattu sur la capitale centrafricaine. 34°C à l’ombre, vers 10heures TU (11à Bangui). Malgré également l’appel au boycott lancé par l’opposition.


Certains ont préféré suivre en direct la retransmission en direct de l’événement sur l’antenne de la télévision nationale. D’autres étaient collés à leur poste transistor pour suivre le déroulement de l’évènement sur les radios, soit sur Radio Ndeke Luka, soit sur la Radio Nationale, les deux principales stations qui ont assuré une retransmission en direct.

 

Dans les provinces, les correspondants de Radio Ndeke Luka à Bouar (Ouest), Obo (est), Bossangoa (Nord), Mbaïki (sud) et Bambari (centre), ont confirmé l’effectivité de cette fête avec des défilés ayant regroupé, là encore, des milliers de personnes. A Berbérati, la célébration a été renvoyée à une date non encore fixée.  Le député et ministre résident de cette préfecture, Sylvain Ndoutingaye, par ailleurs ministre des Finances,  a souhaité décaler les festivités, afin de les présider lui-même. Le correspondant de Radio Ndeke Luka qui donne l’information précise que le ministre veut ainsi remercier les populations qui l’ont élu lors des élections législatives de janvier 2011.

 

Mercredi dans la soirée et en prélude à cette fête, le Chef de l’Etat centrafricain, François Bozizé, s’était adressé dans un discours radiotélévisé à la Nation. Il a lancé un appel la reconstruction du pays.


François Bozizé a tenu à faire comprendre en français aux Centrafricains que la construction d’une nation repose sur plusieurs valeurs, car « l’édification d’une nation est un travail de longue haleine, et elle exige engagement, responsabilité, sacrifice certes, mais également et surtout, union des forces autour d’un objectif suprême : La préservation de la patrie ».

 

Le président centrafricain a exhorté « ceux qui ont choisi le métier des armes à respecter leurs engagements pour la sécurité du pays ». Il a souligné que « la sécurité, la préservation de l’identité territoriale centrafricaine est l’affaire de chaque centrafricain, même si le gouvernement a le privilège de l’action ».

 

Dans la version en sango (langue nationale de la RCA) de son message radio télévisé François Bozizé a affirmé qu’il fera tout pour barrer la route au « voleur de bétails, menteur et escroc de Baba Ladé qui vient dicter sa loi en Centrafrique ».

 

Il a également pris l’engagement que le gouvernement va tout mettre en œuvre pour éradiquer les maux qui gangrènent la bonne marche du pays, souhaitant que les jeunes et les femmes puissent avoir leur place dans le développement de la République Centrafricaine.

 

 

 

NDLR : Si Bozizé n’a rien à dire il ferait mieux de se taire car ses promesses au sujet de Baba Ladé sont indécentes car tout le monde sait qu’il est incapable, le comble pour un soi-disant général d’armée, de « barrer la route au « voleur de bétails, menteur et escroc de Baba Ladé qui vient dicter sa loi en Centrafrique » comme il le dit dans son allocution en sango.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation