Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 16:26

 

 

 

 

Armoiries de la RCA

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 


Depuis le 13 Septembre 2012, séjourne à Paris une mission d'identification biométrique des Centrafricains de l'Etranger de la Zone d'Europe. La mission, conduite par le ministre Jacques M'BOSSO en sa qualité de Président du Comité de Contrôle et de vérification des dossiers de demande de passeports biométriques centrafricains comprend les membres ci-après:


- Un Représentant du Ministère en charge des Centrafricains de l'Etranger: Cyprien KOBA;

- Un Représentant du Ministère en charge de l'Emigration / Immigration et de l'Ordre Public: Sylvain BOROBONA;


- Un Représentant de la Société AFRICAD-CO, concessionnaire de l'Etat Centrafricain pour la fabrication des passeports biométriques: Matar CHARBEL;


La mission est chargée non seulement d'évaluer les besoins et de procéder aux premières opérations d'identification de nos concitoyens mais aussi d'examiner les possibilités d'installation dans les meilleurs délais dans notre Chancellerie d'un dispositif technique pouvant permettre de poursuivre l'opération d'identification biométrique au cas où la demande serait forte. C'est à cela que s'emploie la Mission depuis son arrivée.


Ce faisant, la Mission traduit dans les faits l'engagement solennel de Son Excellence, Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat François BOZIZE et celui du Gouvernement à rendre possible l'acquisition des passeports biométriques par nos compatriotes de l'étranger comme c'est le cas depuis trois (3) ans dans notre Chancellerie à Paris.

La présence massive de nos compatriotes à ces premières opérations, ajoutée au fait que chaque jour les cas de toutes les personnes présentes sont traitées, atteste du succès desdites opérations tout comme elle témoigne de l'attachement des uns et des autres, en dehors de toute autre considération, au pays où nous sommes nés et qui est le bien de nos racines à savoir la République Centrafricaine une et indivisible.


C'est donc le lieu de saluer cet attachement de nos compatriotes à l'un des symboles forts de notre pays, le passeport biométrique centrafricain, l'un des premiers de notre Sous-région d'Afrique Centrale à être parfaitement conforme aux nouveaux standards internationaux en la matière.

Enfin, eu égard à l'affluence constatée durant ces premiers jours, la Mission poursuivra les opérations d'identification biométrique au-delà du 19 Septembre 2012 pendant au moins une semaine.


Fait à Paris le 17 Septembre 2012


Le Président du Comité de Contrôle et de Vérification des Dossiers de Passeports Biométriques Centrafricains.


Dr Jacques M'BOSSO

 


 

 

 

NDLR : Ce que le chef de la mission refuse d’évoquer, sans doute par une pudeur bien compréhensible, est que cette mission a dû engranger beaucoup d’argent résultant, outre les frais exigés pour le passeport de 120 euros, du droit excessivement abusif et qui s’apparente à du racket, de légalisation par la même délégation, du moindre document à verser obligatoirement dans le dossier exigé. Les laborieuses tentatives de justification des possibilités d’installation dans les meilleurs délais de matériel de délivrance de passeport biométrique au sein de notre Chancellerie de Paris ne peuvent convaincre. Les autorités de Bangi sont censées connaître grosso modo le nombre de Centrafricains vivant en France et susceptibles d’avoir besoin de passeports biométriques.  Le ministre Mbosso aurait été plus convaincant s’il avait communiqué par exemple le montant des recettes que sa mission a réalisées depuis le 14 septembre jusqu’à maintenant et qui pourrait justifier la prolongation de sa mission.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers