Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:09

 

 

 

 

logo FARE 2011

 

MISE AU POINT DU  FARE-2011 FRANCE

 

Lors de son récent séjour à Bangui du 5 au 6 mai 2012, le président du Tchad Idriss DEBY ITNO a reçu en audience à sa demande une délégation du FARE-2011 conduite par son coordonnateur, Me Nicolas TIANGAYE en présence de l’émissaire de l’OIF, l’ancien président burundais Pierre BUYOYA.

Cette rencontre a donné lieu à un bref communiqué publié le 7 mai 2012 dans lequel le FARE-2011 remerciait les deux personnalités et informait l’opinion nationale des échanges qui ont porté essentiellement pendant la rencontre, sur les questions de sécurisation du territoire national et sur la  nécessité d’un dialogue inter-centrafricain.

Malheureusement force est de constater que ce communiqué du FARE-2011 va donner lieu à des réactions excessives et servir de prétexte à certains compatriotes qui ont cru devoir se répandre dans certains organes de presse au pays ainsi que sur le web par l’ouverture inopportune d’un procès d’intention contre le FARE-2011. 

Est-il besoin de rappeler que le FARE-2011 est une plate-forme politique réunissant les partis politiques et candidats de l’opposition qui ont pris part aux dernières élections présidentielles et législatives du 23 janvier 2011 et qui ont rejeté et rejettent jusqu’à présent les résultats frauduleux des dites élections.

Rappelons que le FARE-2011 a pour objectifs la défense de la constitution de la République Centrafricaine, la préservation des acquis démocratiques, l’annulation et la reprise des élections présidentielle et législative du 23 janvier 2011. Ces objectifs constituent les exigences sur lesquelles le FARE-2011 ne saurait transiger.

L’initiative prise par le président tchadien lors de son séjour à Bangui de recevoir le FARE 2011 en présence de l’émissaire de l’OIF résulte bien du juste constat fait par ceux-ci de la situation de blocage et de l’impasse dans lesquels le refus de concertation et le manque d’un véritable dialogue ainsi que  la politique de l’autruche  du président François BOZIZE ont plongé le pays depuis 2011.

Le FARE-2011 ne peut qu’être conforté dans la justesse de sa position quant à ses exigences d’annulation et de reprise de ces élections car il considère à juste raison que le président BOZIZE et la chambre parlementaire quasi familiale et monocolore qu’il s’est donné ainsi que son gouvernement, sont parfaitement illégitimes pour les raisons citées ci-dessus.  

Le FARE-2011 France  exhorte les compatriotes à rester sereins et à continuer à lui faire confiance quant à sa détermination et la cohérence de sa démarche.

Le FARE-2011 France remercie tous les partenaires au développement de la République centrafricaine, l’Union Européenne, les organismes des Nations Unies ainsi que l’Organisation Internationale de la Francophonie, pour leur soutien au peuple Centrafricain dans sa lutte pour l’instauration d’une démocratie véritable et la paix en Centrafrique.

 

Fait à Paris le 16 Mai 2012

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique