Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 00:35


Joseph Binguimalé


BANGUI - AFP / 17 mars 2010 23h09 - La procédure de dépôts des candidatures pour les élections présidentielle et législatives du 25 avril en Centrafrique a été ouverte mardi, a annoncé mercredi à l'AFP le président de la Commission électorale indépendante (CEI), le pasteur Joseph Binguimalé.

La CEI "a ouvert le dépôt des candidatures à compter de mardi 16 mars 2010, mais la date pour la fin (...) sera fixée ultérieurement", a affirmé M. Binguimalé, joint au téléphone mercredi à la mi-journée.

"Personne n'a encore déposé son dossier", a-t-il déclaré, après que cinq personnalités, dont l'actuel président François Bozizé, ont déjà affirmé qu'elles se présenteraient à la présidentielle.

Avant la mise en place des comités locaux, "les candidatures provenant des provinces doivent être déposées auprès de la coordination nationale" de la CEI à Bangui, a-t-il précisé.

Le dépôt des dossiers était censé débuter le 12 mars, d'après la commission, qui en avait repoussé le démarrage à une date ultérieure, en "attendant l'installation officielle (de ses) comités locaux" à l'intérieur du pays.

Le 25 février président Bozizé a signé un décret convoquant les électeurs aux urnes le 25 avril pour la présidentielle et les législatives. La campagne est prévue du 12 et au 23 avril, selon le texte, qui ne fournit pas de date pour un éventuel second tour.

Le général Bozizé, 63 ans, au pouvoir depuis un coup d'Etat en mars 2003 et élu en mai 2005, s'est déclaré lundi candidat à la présidentielle.

Avant lui, quatre personnalités avaient annoncé qu'elles se seraient en lice. Parmi elles, figurent l'ancien président (1993-2003) Ange-Félix Patassé renversé par M. Bozizé, et l'ex-Premier ministre (2001-2003) Martin Ziguélé.

Les autres postulants déclarés sont l'ex-ministre et opposant Eloi Anguimaté et la ministre déléguée à la Décentralisation Marie-Reine Hassen.

Dans un communiqué reçu mercredi par l'AFP à Libreville, Mme Hassen réclame un report des scrutins, comme l'avaient fait avant elle plusieurs partis et ex-rébellions, estimant que la Centrafrique n'était pas prête à les organiser en avril.

Elle propose "à toutes les forces vives de la Nation la date du 24 octobre pour le 1er tour des élections présidentielle et législatives, et la date du 21 novembre pour le second tour".

Dans son texte daté de dimanche, elle exhorte aussi à l'organisation d'"une concertation pour le choix d'un nouveau calendrier propice à la tenue d'un scrutin crédible et acceptable pour tous".

(©)


NDLR : On nage en pleine contradiction et confusion avec toutes ces initiatives unilatérales du vrai faux pasteur qui n'en finit pas d'être instrumentalisé par Bozizé. Tant qu'à faire, les choses seraient plus claires si Bozizé s'autoproclamait président de la CEI au lieu de se cacher derrière Joseph Binguimalé pour agir. A quoi jouent ces deux larrons ? Personne ne veut de leur scrutin du 25 avril prochain mais ils font semblant de ne pas le savoir en mettant leur tête dans le sable comme l'autruche...

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique