Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 12:36

 

 

 

boz en meeting

 

 

Levy-Yakite.JPG

le boziziste Lévy Yakité chargé de la jeunesse

 

 

meeting-Bozize-3.JPG

 

meeting-Bozize.JPG

 

meeting-Bozize-4.JPG

 

meeting-Bozize-5.JPG

 

meeting-Bozize-6.JPG

 

 

Déclaration de Bozizé au PK0 Place de la République du 27 décembre 2012

 

Chers concitoyens, c’est le moment. Les Etrangers veulent te voler ton pays. Ne dors pas car la RCA est ton pays. N’aies pas peur, lèves toi. Les femmes, la jeunesse, debout, debout, debout.  Vous savez ce qui s’est passé. Les Etrangers veulent nous voler notre pays et veulent qu’on n’en parle pas. Ils nous disent de ne rien dire à propos. Et après ils disent encore que c’est moi qui n’en parle pas. Si je ne parle pas c’est parce que je ne sais par le pourquoi de cette guerre, et c’est aussi parce que c’était la période de la prière de Noël. La prière à Ngou-Komba, et dans toutes les églises. C’est pourquoi je les ai laissé courir dans leur guerre et moi je priais. Pourquoi ils courent, je n’en sais rien. Ils veulent prendre le pouvoir à Bangui avec les Ndjandjawid et autres. Mais comment vont-ils prendre le pouvoir quand il y a encore la jeunesse, les femmes, les Chefs de quartier ??? Notre pays est le pays de Zo Kwe Zo, nous aimons tout le monde, pourvu que tu ne détruises pas notre pays. Si tu veux détruire notre pays, on te dit non. On aime la paix et non les destructeurs. On vous demande de toujours manifester mais de ne pas, pendant ces manifestations, lapider ou détruire les choses d’autrui ou de casser les vitres des voitures. Cela n’est pas bien. Comment les Etrangers se sont unis et disent qu’ils veulent prendre le pouvoir ici. Pour exemple, Eric Massi n’est pas un Centrafricain. Son père n’est pas Massi. Son père est un Martiniquais et Massi a marié sa mère. Les rebelles ont détruit l’usine de sucre à Ngakobo, ils ont détruit Bambari. Doit-on accepter cela. J’aime le dialogue et on a fait plusieurs fois le dialogue. Ils n’ont qu’à aller voir les Présidents Sassou, Bongo et Déby pour le dialogue. Après réflexion, j’ai compris qu’ils ont été poussés. Pourquoi on les a poussé, car nous avons maintenant le Ciment, si on nous laisse tranquille, dans 2, 3 ou 4 mois, les Chinois vont exploiter notre Pétrole. Quelle faute j’ai commise ? Pas de prisonniers politiques actuellement, la presse est libre. Pourquoi ils ont commencé à violer, à tuer et faire du mal à la population centrafricaine ? Ça c’est de la sorcellerie. On ne construit pas un pays comme ça. Ma politique est la paix et le travail (Kwa na Kwa). Pas le mensonge ni la guerre ni les troubles. Boganda avait dit Zo Kwe Zo mais on veut se foutre de nous sur ce slogan. Certaines personnes veulent perturber cette marche pacifique en lançant des pierres. Quand vous arrivez devant l’Ambassade, il vous faut seulement remettre votre mémorandum. Manifestons dans la paix et dans le respect des décisions des Chefs d’Etats de la CEEAC. Ils ont demandé aux rebelles de retourner d’où ils sont venus. Ces voleurs et sorciers ne respectent pas la décision des Chefs d’Etat de la CEEAC. Il n’y a pas de Centrafricains parmi eux mais des Djandjawides. Soyez vigilants surtout avec les Etrangers qui sont dans des concessions. Ils ont à l’intérieur des gens qu’ils cachent et qui sortiront le moment venus pour nous attaquer. Soyez vigilants, ils sont pleins dans certains quartiers. Faut les remettre à la Gendarmerie ou la Police. Ce ne sont pas des rebelles mais des Etrangers qui veulent gâter le pays. Les Français sont nos cousins. Ils devraient arranger ce qui se passe car ils connaissent ce qui se passe. Ces gens et Eric Massi sont en France et ces politiciens aussi sont en France. Ils attendent que si les Etrangers prennent le pouvoir en Centrafrique pour qu’ils reviennent. Il n’y a pas de vrai politique en Centrafrique à part la trahison. Le SG du RDC et du MLPC ont voulu, ils sont dans le Gouvernement. Ils disent TOUCHE PAS à MA CONSITUTNS, qui a touché à la constitution. La Constitution a donné deux mandats et qui ne les a pas respectés. Ils veulent dire tais-toi aux Centrafricains. Mais la démocratie est la voix du peuple mais ce ne sont pas les Etrangers qui vont nous dicté leur loi. Jusqu’à présent nous n’avons rien fait et l’Assemblée Nationale n’a pas initié une loi en ce sens. Les choses sont dures actuellement à cause de notre Pétrole, de l’Or de Ndassimba et de l’Uranium qu’on leur a donné. Ils ont refusé et sont partis mais comment doit-on faire avec eux. On leur a tout donné. Avant de donner le Pétrole aux Chinois, j’ai rencontré à Paris Total et leur ai dit de prendre le Pétrole, rien, j’ai donné aux Chinois et c’est devenu un problème sur moi. J’ai envoyé le Conseiller Maidou à Paris pour le dossier de l’Uranium, ils sont refusé. J’ai finalement donné aux Sud-Africains. Ce sont encore ces Français qui ont couru pour acheter cela à la bourse. L’exploitation qui était prévu en Janvier 2010 a été retardée. Fukushima est arrivé et les rebelles ont attaqué Bakouma et ils sont finalement parti. Il ne nous rest que le Pétrole et l’Or de Ndassima. On devrait passer à la phase d’exploitation de l’or depuis. Ils ont dit crise et on attend. A ce jour, il ne nous reste que le Pétrole mais là encore ils nous créé des problèmes à cause de ce pétrole. Ils n’ont qu’à attendre l’exploitation et on va partager et on donner la part de chacun. Ne dormez pas. Soyez vigilants car comment vont-ils prendre le pays. Nous demandons aux Français de nous aider à chasser ces rebelles comme dit par les Chefs d’Etats de la CEMAC. Que nous cousins de la France et des Etats-Unis de dire aux rebelles de retourner chez eux et on va se retrouver à Libreville au lieu de détruire la RCA et tuer des Centrafricains. Je n’ai pas peur du dialogue car je travaille pour mon pays. Certains qu’on connait ont laissé des arriérés de salaire et ont beaucoup volé mais à ce jour ils se disent des anges. Ils ont commencé à détruire Ndélé, Bambari, est ce comme ça qu’on construit le pays. Soyez les vigiles de Bangui, ils n’ont qu’à venir nous tuer à Bangui à cause de notre forêt, de notre Pétrole et de nos ressources. C’est comme ça qu’ils ont fait pour tuer Boganda, qu’ils ont fait pour emprisonner Bokassa et ils veulent faire la même chose avec Bozizé. L’histoire de la RCA se répète. Ton pays est la RCA, n’ait pas peur. Il reste 3 ans à Bozizé et je suis le garant de la Constitution de la RCA que je protège depuis 2005. Ils ne veulent plus la lutte démocratique et veulent la guerre. Parmi la jeunesse est ce qu’il n’y pas de guerriers. Y a-t-il ici des volontaires pour la guerre ? Je sais qu’il y a des traitres autour de moi. Avant ils le faisaient en cachette mais on les connait maintenant, on verra avec eux. La Jeunesse debout. Toi seule tu dois veiller sur ton pays car si tu as peur, ce sera ton problème car je ce que je fais est pour vous, je me bats pour vous car ce Pétrole et l’Uranium est pour vous ca demain je partirai au cimetière et ce sera votre tour. Je laisse la parole au représentant de la jeunesse.


Christian Guénébem


Debout la RCA, les femmes debout, la jeunesse debout. Merci Monsieur le Président car la jeunesse t’as écouté et vient d’avoir le courage. Cela les rend encore plus déterminés. C’est dans les dures épreuves qu’on connaît qui t’aime. Quand il faut partager, les escrocs sont là. Quand c’est chaud comme c’est le cas maintenant, ils t’abandonnent tous. La jeunesse ne reculera pas. Le monde entier doit aujourd’hui savoir que les voleurs, les sorciers et menteurs sont de l’autre côté. A partir de ce jour, nous commençons les veillés avec nos flèches et nous viendrons faire le compte rendu hebdomadaire ici à notre place Tarir, ici au PK0. Tu as maintenant compris qui sont ceux qui t’entourent, ce sont des traitres. Monsieur le Président tu es entouré des traitres. Ce sont eux qui t’ont trahi. Tant que la Jeunesse n’est pas morte, tu ne seras pas renversée. Dis-nous si tu n’as plus le contrôle de la situation comme certains le laissent croire. La patrie ou la mort nous vaincrons.


Bozizé Yangouvonda


Chers concitoyens, êtes-vous là ? La RCA debout, notre drapeau debout, la jeunesse debout, les femmes debout. N’aies pas peur. J’ai compris la vérité dans cette épreuve. Si on n’a honte, on va tous mourir car les Etrangers vont prendre nos richesses et nous on deviendra esclaves. La même chose est arrivée à Boganda, à Bokassa, à Kolingba et à Patassé. L’opposition démocratique n’a qu’à venir on va se parler car cette guerre est juste à cause de notre pétrole, de notre Uranium, de notre Or. Le Représentant de la Jeunesse m’a demandé la stratégie qu’on a. On ne va pas le dire devant tout le monde. Qu’ils viennent nous tuer. Faut être les vigiles de vos localités. Sortez avec vos flèches, avec vos coupe-coupe et tout ce que vous avez. Pourquoi tout le monde avance en Afrique centrale et pas nous. Et ils veulent qu’on n’en parle pas. Si vous remarquez quelqu’un de pas claire dans votre quartier, appelé la Police. Je demande la vigilance du côté des conducteurs de taxi-motos car ces rebelles se déplacent en moto. Certains jeunes leur amènent du carburant depuis Bangui. Certaines personnes ont des liaisons téléphoniques avec ces rebelles avec Thuraya. S’ils veulent, ils n’ont qu’à venir me tuer au Palais. Notre Armée a replié car il y a eu des traitres parmi eux. On est à Sibut et on va les réorganiser. Petit à petit on va se réorganiser. Le mal dans tout ça est que notre Armée est en phase de restructuration mais on va continuer à les renforcer. Soyez vigilants car si quelqu’un n’est pas clair, il faut le dire. Je les ai gradés par pour trahir le pays mais pour combattre. Ils doivent aller se battre et non trahir le pays à cause de l’argent comme l’ont fait certains douaniers. Je vous remercie.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com