Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 00:21

 

 

Ziguélé

 

 

Première conférence de presse du candidat Ziguélé le 10 janvier 2011

11 janvier 2011 By Nicolas Ndagiye  www.journal-des-élections.net  

 

Avant de tenir, l’après-midi à la Place de la Réconciliation, son premier meeting de candidat, Ziguélé, du MLPC, a animé dans la matinée une conférence de presse de lancement de campagne au siège du parti à Ben-Zvi. Dans son propos liminaire, il a affirmé que « nous pouvons tous ensemble sauver notre pays de cette mort lente dont il a pris le chemin », tout en promettant de démanteler les « barrières illégales de racket ». Selon lui, les élections se tiendront dans des « conditions de préparation des plus mauvaises, avec un Président de la République très peu soucieux du respect de la loi et du Code électoral ». Il réclame toujours la démission du président de la CEI, Joseph Binguimalé, pour « médiocrité, gestion opaque et partialité »

 

Les principaux candidats sur Radio Centrafrique le 11 janvier au matin

11 janvier 2011 By Nicolas Ndagiywww.journal-des-élections.net

 

Pour la deuxième journée de la campagne, les candidats Ziguélé et Bozizé (représenté par le ministre de l’Agriculture et directeur de campagne adjoint, Fidèle Gouandjika) viennent de parler à la population. Avant le programme de campagne où il a insisté sur l’énergie, l’eau, la santé et l’éducation, le candidat du MLPC a dénoncé le comportement politique d’éléments de défense et de sécurité qui ont déchiré ses affiches de campagne à Bangui : « Les élections, ce n’est pas la guerre ». Gouandjika a dressé, en sango, un bilan positif du président candidat : « Bozizé est un rassembleur qui travaille avec toutes les composantes de la nation ». Selon lui, « les fonctionnaires et agents de l’Etat ont retrouvé leur dignité avec le versement régulier des salaires ». Il a dénoncé « les mensonges des opposants politiques qui ne veulent pas aller aux élections », terminant ses propos en chantant les paroles d’une chanson populaire se moquant des politiciens de l’opposition

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique