Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 01:24

 

 

 

 

Bozizé en galante compagnie KNK


 

 

La brutale décision de mise à la retraite du général de police  Joël Sinféi Moidamsé, son chef de cabinet particulier, prise par Bozizé peu après les limogeages des deux demi-dieux Ndoutingaï et Findiro, aurait été motivée en réalité par Francis Bozizé. Selon des informations dignes de foi parvenues à la rédaction de Centrafrique-Presse, Bozizé s’apprêterait à nommer bientôt le même Joël Sinféi Moidamsé à une importante fonction dans la bozizie.


Cela d’autant plus que l’intéressé, d’après nos informations, aurait adressé à Bozizé peu après la diffusion du décret l’envoyant à la retraite, une lettre d’allégeance et d’aplatissement afin de toujours mériter la confiance de son maître et ménager son avenir. Il réaffirmait à Bozizé dans cette lettre, sa disposition à continuer de travailler pour lui sous-entendu, à fouiner dans Bangui et à faire des fiches de délation pour lui.


Comme par hasard, par ces temps de fortes turbulences du bateau de la bozizie, il est de plus en plus question que Joël Sinfei Moidamsé prenne la succession de Claude Richard Gouandja comme ministre de la sécurité publique de même que du retour d’Elie Ouefio, ancien secrétaire général du KNK et de la présidence et actuellement ambassadeur de Centrafrique en RDC, au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation à la place de Josué Binoua, Bozizé ayant toujours tendance à tribaliser encore davantage son pouvoir quand la situation devient de plus en plus incontrôlable pour lui.


C’est ainsi que toujours d’après nos informations, il est aussi question de la nomination d’Aristide Briand Reboas, ex DG de Bureau National de la Documentation (Service de Renseignements du régime) entre temps parti en formation de détective, comme Chargé de mission pour les questions de Joseph Kony et de la LRA.

Quant au ministre actuel de la Sécurité publique, Claude Richard Gouandja, pour avoir réussi à limoger le très corrompu commissaire de l’aéroport Bangui-M’poko qui n’est autre que le frère cadet du fameux Joël Sinféi Moidamsé, il s’est attiré la haine des gbaya boys autour de Bozizé, notamment celle de Landry Touaboy un des aides de camp de Bozizé, et le tristement capitaine Vianney Semndiro. Ils seraient allés jusqu’à promettre de faire la peau à Claude Richard Gouandja qu’ils considèrent comme un « dangereux ambitieux » dont ils ne cachent pas leur intention d’obtenir aussi le départ de ce ministère.

 

Toujours selon nos sources, après son limogeage, l’ex commissaire de l'aéroport Moïdamse, serait passé auprès de différentes agences des compagnies aériennes (Kenya Airways, Taag, Royal Air Maroc etc..) pour retirer et encaisser à son profit personnel, les chèques destinés au ministère de la sécurité publique. Aux dernières nouvelles, Fidèle Gouandjika alias le milliardaire de Boy-Rabe, perçu par la bozizie comme tête de pont des Ngbaka-Mandja de Damara, dernièrement accusé et menacé par Bozizé de préparer aussi son renversement, n'est pas encore limogé du gouvernement.


La rédaction

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique