Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 16:29

 

 

Binguis

 

 

Radio Ndéké Luka Dimanche, 03 Octobre 2010 13:41

Certains électeurs de Bangui et ses périphéries se font inscrire 2 voire 3 fois dans les différents postes de recensement électoral.

 

A titre d’exemple un jeune habitant le quartier  Fondo de Bangui,  a été appréhendé samedi 2 octobre 2010, en possession de 3 récépissés de cartes lecteurs. Il a été appréhendé dans le village  de Zérékongo M’poko sur la route de Boali (nord de Bangui), par des membres du comité de soutien  au candidat indépendant à la présidentielle, Ange Félix Patassé.

 

Le mis en cause  a d’ailleurs reconnu les faits. Interrogé par Radio Ndeke Luka, il n’a pas voulu fournir les raisons de son comportement, se contentant de reconnaitre avoir violé la loi et indiqué qu’il s’en remettait à la justice de son pays.

 

Claude Salla, un habitant du Pk 24 et témoin des faits a invité sur les ondes de Radio Ndeke Luka, la Commission Electorale Indépendance à  redoubler de vigilance  pour la suite des opérations du recensement électoral.

 

La date des élections est fixée pour le 23 janvier 2011 après un double report.

 

 

 

NDLR : Qu'il y a-t-il d'étonnant que l'opération de recensement commence déjà à déraper ainsi. Face au manque d'argent à la CEI dû au serrage de vis par le PNUD de la gestion des fonds alloués par l'UE aux élections, le vrai faux pasteur Binguimalé ne peut plus faire ce qu'il veut et menace à présent de démissionner. On nous signale qu'à Paoua, le sous-préfet monnaye le recrutement des agents recenseurs à coup de 25 000 F CFA. Tout cela montre bien que certains sont décidés à saboter le travail capital du recensement du corps électoral. Cela est scandaleux et inadmissible. Il ne saurait y avoir d'élections dignes de ce nom sans un recensement satisfaisant. Tout le monde doit en avoir clairement conscience.   

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique