Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 04:43

 

 

image003

 

 

Ndéké Luka Dimanche, 14 Novembre 2010 14:20

Le débat autour de la clôture de dépôt des dossiers de candidatures en vue des élections présidentielle et législatives de janvier 2011 refait surface sur les ondes de Radio Ndeke Luka (RNL).

 

C’est avec l’Emission PATARA qui a réuni le 13 novembre 2010 sur son plateau quelques entités impliquées dans le processus ; à savoir le parti au Pouvoir représenté par le Ministre Fidèle Ngouandjika, Porte-parole du Gouvernement, l’opposition démocratique par Me Henri POUZERE, Coordonnateur de l’UFVN (Union des forces vives de la nation) et, Me Nicolas THIANGAYE, Porte-parole du CFC (Collectif des forces du changement), Florent SOKAMBI de l’ADP et, Fulgence Zéneth de l’ONE (Observatoire national des élections).

Le sujet a porté sur la date de clôture de ces candidatures qui n’a pas fait l’unanimité au sein de la classe politique centrafricaine.

L’opposition démocratique estime que cette date couvrant la période du 28 octobre au 08 novembre a été décidée de manière unilatérale par la CEI (Commission électorale indépendante) sous l’impulsion du Pouvoir en place. Elle a donc décidé de ne pas respecter ce délai fixé, selon elle, en violation de l’accord politique du 10 Août et de l’Art. 47 du Code électoral de la République Centrafricaine.

Le Ministre Fidèle Ngouandjika, Porte-parole du Gouvernement, représentant le Pouvoir public, a estimé que tout est question de consensus et c’est l’opposition politique qui n’a pas accepté de participer à ces élections.

Me Nicolas TIANGAYE, Porte-parole du Collectif des Forces du Changement, estime pour sa part qu’il s’agit plutôt là d’une manœuvre politicienne orchestrée par le Pouvoir et la CEI.

L’arbitrage est venu de l’Observatoire National des Elections. Fulgence Zéneth qui en est le Coordonnateur, interpelle la classe politique centrafricaine à faire une lecture saine de la Loi.

L’Emission PATARA passe en rediffusion sur RNL ce 14 novembre 2010 à partir de 17 heures locales (16HTU) et sur www.radiondekeluka.org

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique