Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 00:03

 

 

 

RCA carte-2

 

DEPECHE RJDH-RADIOS COMMUNAUTAIRES

Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l'Homme en République Centrafricaine

Contact: 70 90 92 78/ 75 20 49 36 – internewsrca@gmail.com - http://reseaudesjournalistesrca.wordpress.com

 

Bangui, 30 Mars 2012

Ndélé : La CPJP dément la préparation d’une une éventuelle attaque

« La CPJP n’a pas exprimé l’idée d’une attaque quelconque », a déclaré jeudi le leader du groupe armé de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), Abdoulaye Hisseine, au sujet des rumeurs faisant état de la préparation d’une éventuelle attaque de son mouvement, a rapporté notre correspondant.

C’était au cours d’une réunion destinée à discuter de la situation sécuritaire et qui a regroupé le responsable de la CPJP et les autorités administratives à la délégation spéciale de la ville de Ndélé.

Les informations données par notre correspondant expliquent que suite à une fausse alerte faite par une vendeuse d’alcool annonçant au détachement des FACA une éventuelle attaque de la CPJP, la population de Ndélé a passé la nuit du 27 au 28 mars dans brousse pour sa sécurité.

Interrogée sur par les autorités sur cette situation, Abdoulaye Hisseine a rejeté l’idée de cette attaque en présence du Préfet du Bamingui-Bangoran, Alphonse Kaba et des autorités locales. Cette réunion initiée visait à sensibiliser la population à garder le calme.

 

Batangafo : 11 jeunes présumés ‘’rebelles’’ arrêtés par les FACA

Au total 11 jeunes présumés rebelles ont été arrêtés par les Forces armées centrafricaines (FACA) à Kabo mercredi, entre Kabo et Batangafo, et transférés à Bangui, a rapporté ce matin notre correspondant.

D’après les informations, ces jeunes ont été «surpris sur une barrière illégale qu’ils ont érigée au village Bamara-Kassai à 15 km, sur l’axe Batangafo-Kabo pour racketter la population. La dernière victime est un commerçant chez qui ils ont pris la somme de 200 000 Fcfa.

C’est cette dernière victime qui a alerté le détachement des FCFA basé à Kabo. C’est ainsi qu’une patrouille été initiée et a permis d’attraper ce groupe de jeunes présumés rebelles en pleine opération.

Une source proche de la gendarmerie de Kaga-Bangoro contacté par le RJDH a affirmé avoir été au courant de cette arrestation et ces jeunes seraient déjà le jeudi 29 mars à Bangui pour nécessité d’enquête

 

Bangui : Lancement de la 2ème campagne de vaccination contre la polio

 

Dans un communiqué de presse annonçant le lancement de la 2ème campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite, l’‘Unicef a appelé à la responsabilité des parents pour la réussite de ladite campagne.

« Chaque famille doit prendre sa responsabilité et s’assurer que ses enfants ont effectivement reçu les gouttes du vaccin polio qui vont les protéger contre les conséquences débilitantes et irréversibles de la poliomyélite », a souhaité Pierre Signe, chef du programme Survie et Développement de l’enfant de l’UNICEF en RCA.

D’après le document les agents vaccinateurs sillonneront les gares, les écoles, les marchés, les églises et les mosquées pour administrer ce vaccin aux petits enfants dont l’âge va de 0 à 59 mois pour lutter contre la polio. Cette campagne est une réponse d’urgence à quatre cas de polio découverts Centrafrique (RCA) en 2011, et vise à atteindre tous les enfants à travers le pays, y compris les zones difficiles à atteindre, les populations vivant dans les zones de conflit et de Post-conflit avec un accès limité aux services de santé.

Les informations livrées par l’Unicef indiquent que « la République Centrafricaine est particulièrement vulnérable à la propagation de la maladie à travers ses nombreuses frontières avec des pays voisins où la circulation du poliovirus sauvage est toujours d´actualité et en raison de la violence en cours et l'insécurité ». Malgré que le pays n'a pas enregistré de cas de polio depuis 2009 ; en 2011, quatre cas importés ont été découverts, en dépit de l’organisation de plus de 15 campagnes nationales au cours des cinq dernières années.

Signalons que cette campagne fait partie du programme de la Survie et du Développement de l'Enfant appuyé par l'UNICEF et les autres partenaires du secteur de la santé en RCA. Ce programme met l´accent sur les interventions à haut impact et à faible coût pour prévenir des décès d'enfant qui peuvent être évités.

Les priorités immédiates sont d’assurer l’appui aux campagnes nationales de vaccination de qualité et de renforcer la vaccination de routine pour éviter le risque d'une nouvelle épidémie de polio. En réponse, l'équipe de pays des Nations Unies s'est engagée à soutenir la campagne, avec une collaboration conjointe OMS-UNICEF pour renforcer les efforts du gouvernement dans les activités de vaccination en ce moment crucial.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches