Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 03:04

 

 

 

RCA carte-2

Réseau des journalistes pour les Droits de l'homme en République Centrafricaine

 

Me Jean-Hilaire-Désiré Zoumaldé prend la direction de l’Ordre des avocats

 

Bangui 5 mars 2012

Maître Jean-Hilaire-Désiré Zoumaldé a été élu bâtonnier de l’Ordre des avocats centrafricains, le samedi 3 mars lors d’une assemblée générale à Bangui, a rapporté radio Notre Dame.

Ce dernier succède au bâtonnier Symphorien Balémby parti en exil depuis 2010  pour défendre les intérêts des avocats, et développer des nouvelles stratégies pour l’épanouissement de la profession d’avocat en République centrafricaine.

 « Nous exerçons une profession libérale et après 15 ans d’ancienneté, il faut apprendre quelque chose de nouveau, tel que l’administration dans l’ordre des avocats, la gestion des avocats, c’est une sorte de leadership qu’il faut posséder en tant qu’avocat ; c’est ma première motivation», a-t-il confié à la presse après son élection.

 « Nous faisons partie de la génération intermédiaire ; nos grands frères qui sont passés par là ont rempli leur mission, et aujourd’hui c’est notre tour de relever le défi pour diriger l’Ordre des avocats avec humanisme », a précisé le nouveau bâtonnier. 

Selon Jean-Hilaire-Désiré Zoumaldé, il existe aujourd’hui une sorte de désagrégation et de  dispersion au sein du corps des avocats et qu’il est nécessaire de chercher à rassembler tous les défenseurs, leur redonner confiance et remettre en place une série de formations continues en faveur des avocats.

 

Bambari : Les déplacés internes sollicitent l’appui des humanitaires

5 mars 2012

 

Le président réélu du bureau des déplacés internes de Bria vivant à Bambari, Idriss Yaya, a sollicité ce matin une assistance des humanitaires en faveurs des 2214 déplacés de Bambari, a annoncé radio Be-Oko.

Cet appel a été lancé au cours d’une assemblée générale qui a vu sa réélection à la tête d’un bureau de 13 personnes, avec pour mandat de mener les démarches nécessaires  auprès du gouvernement, des agences du système des Nations Unies et des structures humanitaires pour les inciter à fournir de l’assistance aux déplacés.

D’après Idriss Yaya, seul le sous-bureau du Programme alimentaire mondial (PAM) assiste les 2214 déplacés internes de Bria vivant à Bambari en leur distribuant des vivres de temps en temps. C’est pourquoi une intervention des autres ONG humanitaires serait salutaire pour ces personnes rendues vulnérables par les conflits ; même si quelques-unes commencent à retourner à Bria avec le processus de réconciliation.

Par ailleurs, «nous devons être solidaires, avoir un esprit de collaboration et d’assistance à nos frères en cas de difficulté ; ce geste doit être la preuve que nous sommes issus d’une même région et que nous avons été obligés de quitter nos villages d’origine à cause des conflits », a-t-il lancé à l’endroit des déplacés internes.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches