Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 02:31

 

 

RCA carte-2

 

DEPECHE RJDH-RADIOS COMMUNAUTAIRES

Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l'Homme en République Centrafricaine Contact: 70 90 92 78/ 75 20 49 36 – internewsrca@gmail.com - http://reseaudesjournalistesrca.wordpress.com  

Bangui, 29 Février 2012

 

Rafaï : Le personnel humanitaire a été évacué à Bangassou à cause de la LRA

Le personnel des ONG humanitaires présentes dans la Sous-préfecture de Rafaï a été évacué hier à Bangassou à cause de la présence de la LRA signalée au village Agoumar, à 4 km de la ville, a rapporté notre correspondant sur-place.

« Le personnel des ONG humanitaires Mercy-corps, Première Urgence et Merlin a été évacué d’urgence hier à Bangassou, tandis que la population a passé la nuit de mardi à mercredi dans la nature pour échapper aux exactions de la LRA », a-t-il expliqué.

Cette information est confirmée par notre correspondant à Bangassou ainsi que l’ONG JUPEDEC joint par téléphone par le RJDH ce matin.

En plus des 5 personnes annoncées lundi, 3 autres personnes ont été enlevées hier aux alentours du village Agoumar par la LRA. Mais la présence de cette rébellion n’est pas encore signalée dans la ville de Rafaï et aucun cas de déplacement de la population vers d’autres villages n’a été signalé.

Notre correspondant a annoncé qu’un contingent des Forces armées centrafricaines est arrivé cette nuit à Rafaï en renfort pour assurer la sécurité de la population.

Rappelons que le lundi dernier vers 13 heures, les éléments de la LRA ont fait irruption au village Agoumar où ils ont capturés 5 personnes. Mais aucun cas de mort n’a été signalé.

 

 

Mbaïki : Une femme âgée de 42 ans assassinée par un groupe de jeunes

Une femme âgée de 42 ans soupçonnée d’être à l’origine de la mort d’un jeune garçon, élève au lycée moderne de Boda, a été assassinée le 25 février par un groupe de jeunes, dans la commune de Ngotto, a rapporté ce matin radio Songo.

L’événement s’est produit à Ngotto à 175 km dans la sous-préfecture de Boganangone. Après la noyade de ce garçon, la femme suspectée a été ligotée et torturée par un groupe de jeunes. Dans la foulée, un des manifestants détenant un fusil préfabriqué lui a tiré dessus.

 

La gendarmerie territoriale de la ville de Mbaïki a dépêché des éléments sur place pour mener des investigations afin de faire la lumière sur cette affaire.

 

 

Mbaïki : Les activités d’exploitation des bois ont repris

Le calme est revenu lundi entre l’Industrie forestière de Batalimo (IFB) et la population après les moments de mésentente de la semaine passée, a rapporté radio Songo.

Suite à un mécontentement qui a poussé les jeunes à se soulever contre l’IFB la semaine dernière, le Préfet de la Lobaye Abakar Picko s’est rendu sur les lieux pour écouter les deux parties.

« Dans chaque localité où le bois est exploité, il doit y avoir des réalisations afin d’aider la société à bien vivre », a-t-il rappelé aux responsables de la société IFB

La population de Ngotto dénonçait le manque de réalisation des oeuvres sociétales par la société IFB. Elle demandait à la société de respecter son cahier des charges à travers des actions communautaires.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches