Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 18:34

 

 

 

 

 

Réseau des journalistes pour les Droits de lhomme en République Centrafricaine (RJDH-RCA)

 

 


Kaga-Bandoro : Des éléments d’auto-défense impliqués davantage dans le maintien de l’ordre

 

elements-dauto-dautodefense-.jpg

 

 

 

Kaga-Bandoro, 6 octobre 2012 (RJDH) – Au total 205 éléments d’auto-défense de la ville de Kaga-Bandoro ont reçu ce matin, à la place de la préfecture, leur badge entre les mains des autorités politiques et militaires pour s’associer aux forces l’ordre dans la recherche de la sécurité dans la localité.


Salmon  Sanzé, secrétaire général de la préfecture de la Nana Gribizi, explique que « c’est depuis octobre 2011 que ces éléments d’auto-défense prêtent main forte aux forces de l’ordre et à l’armée nationale en descellant des cas de vol, de viol ou de violence et en interpellant des bandits armés qui sillonnent la zone », c’est pourquoi l’initiative a été prise pour les impliquer davantage dans le maintien de l’ordre dans la région.


« Pour se faire distinguer,  ils ont sollicité un insigne, c’est pourquoi nous avons bien voulu aujourd’hui leurs remettre  ces badges», a-t-il ajouté.


Augustin Yangana Yahoté, préfet de la Nana-Gribizi se félicite du résultat des actions des éléments d’auto-défense qui selon lui, ont participé à la réduction des cas de vol à Kaga-Bandoro. Et il a exhorté ces jeunes à ne pas profiter de cette position pour rançonner la population.


Le secrétaire général de la préfecture de la Nana Gribizi pense qu’« il serait souhaitable que la population, les ONG locales et internationales et le gouvernement, appuient ces éléments en leur donnant des moyens pour  qu’ils se procurent d’uniformes, des lampes-torches, des moyens roulants, pour permettre le bon déroulement de leurs activités ».

 


 

Mbaïki : Des enfants poursuivent leurs parents pour non déclaration de naissance

 

Mbaïki, 6 octobre 2012 (RJDH) – Deux adolescents âgés de 13 et 14 ans qui n’ont  jamais mis pied à l’école et ne disposant pas d’acte de naissance ont porté plainte contre leur père, ce samedi 6 octobre, à la gendarmerie de Ndolobo, un village situé à 18 kilomètres de la ville de Mbaïki (sud).


« Nous avons décidé de poursuivre notre père devant la justice pour qu’il nous explique pourquoi nous n’avons pas d’acte de naissance comme les autres enfants et savoir pourquoi il ne nous a pas inscrit à l’école », a déclaré Steve Ouédane, un des deux enfants.


Selon le constat fait par Radio Songo, dans ce village, environ trois enfants sur cinq  en âge de scolarisation ne sont pas inscrits à l’école et ne disposent pas d’acte de naissance.

 


 

Bangui : Manque de matériels d’examens médicaux au centre de santé de Combattant

 

Bangui, 6 octobre 2012 (RJDH) – Le centre de santé de Bédé-Combattant, dans le 8ème arrondissement de Bangui, ne dispose pas de matériels adéquats pour des examens médicaux. Le constat a été fait par  Noël Tékobila, laborantin dans ce centre.


« Nous ne disposons que d’un seul microscope pour plusieurs types d’analyses. Les trois laborantins utilisent cet appareil à tour de rôle. Cette pratique rudimentaire freine la publication des résultats », a déploré Noël Tékobila.


Selon la même source, les tubes de prélèvement sont utilisés deux ou trois fois pour des personnes différentes. « C’est ridicule, nous ne sommes pas expéditifs dans notre prestation. Ces tubes qui sont en plastic sont faits pour un usage unique, mais elles sont utilisées plusieurs fois. En plus, le service manque même de désinfectant », a-t-ajouté dans un entretien avec le RJDH ce samedi.


« Nous lançons un appel au gouvernement et aux structures qui œuvrent dans le domaine de la santé, de nous fournir du matériel entre autres, des microscopes, des tubes pour les prélèvements, des lames et des produits à stériliser », a conclu le laborantin.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches