Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 22:29

 

 

 

 

Réseau des journalistes pour les Droits de l’homme en République Centrafricaine (RJDH-RCA)

 

Boali : 405 déplacés internes à cause de l’insécurité qui perdure

 

 

Bozizé met les galons de colonel à son fils Francis

 

 

Boali, 23 août (RJDH)–Le président du comité sous préfectoral de la Croix-Rouge de Bossémbélé (sud-ouest), Honoré Régis Ndotité, a fait savoir que plus de 405 personnes  constituées majoritairement des femmes et des enfants ont fui, depuis le 22 août, les exactions des bandes armées non identifiées des villages périphériques de Boali, pour trouver refuge dans la ville de Bossémbélé.


Selon lui, la situation sanitaire et nutritionnelle de ces déplacés devient de plus en préoccupante. Il lance un vibrant appel aux humanitaires afin de voler au secours de ces personnes  en situation de détresse.

 

Ce déplacement de 405 personnes est dû  à l’insécurité persistante dans les sous-préfectures de Boali et de Bossémbélé. Après le drame du village de Boudouli à 55 kilomètres de la ville de Boali  qui a fait deux victimes le week-end  dernier.

 

Le mardi 21 août des hommes  armés non identifiées ont saccagé des maisons au  village Zoubara situé à 19 kilomètres de Bossémbélé.

 

 


 

Bangui : Le procès de Jean Pierre Bémba va durer plus longtemps que prévu

 

 

Bemba

 

 

 

Bangui, 23 août (RJDH)–Le procès de l’ancien chef rebelle congolais Jean Pierre Bemba, devant la Cour pénale internationale (CPI), doit encore durer plus longtemps. C’est ce qui ressort d’un point de presse organisé ce jeudi 23 août 2012, par le bureau de liaison de la CPI à Bangui.


Seulement avec la reprise du procès, le 14 août, par la déposition des témoins de la défense de Bemba, « nous pouvons dire que le procès va durer encore plusieurs mois, vu que la défense a prévu de présenter 65 témoins », a affirmé Benjamin Grébamba Yanguéré, assistant chargé de sensibilisation sur le terrain, au bureau de liaison de la CPI à Bangui.


Lors d’un point de presse organisé le 29 juin dernier à l’occasion des manifestions du 10e anniversaire de la CPI, Me Zarambaud Assingambi, un des avocats représentants les victimes avait affirmé que le verdict final de ce procès pourrait être connu au premier semestre 2013


Le procureur avait présenté 40 témoins. Les avocats représentants les victimes en avaient présenté cinq. Ceci, depuis le début du procès le 22 novembre 2010. La première personne  appelée par la défense est l’officier français, Jacques Seara, qui  a déposé en qualité d’expert, pour expliquer aux juges la structuration des forces armées centrafricaines. Son contre interrogation commence cette semaine.

 

Jean Pierre Bemba est poursuivi pour crime contre l’humanité et crime de guerre commis en République centrafricaine entre 2002 et 2003. Pour rappel, c’est le 24 décembre 2004 que la République centrafricaine a saisi la CPI pour l’affaire Bemba. Le 22 mai 2007, la CPI débute ses enquêtes sur le terrain en Centrafrique. Le 24 mai 2008, Jean Pierre Bemba est arrêté à Bruxelles, en Belgique. En janvier 2009, l’audience de confirmation de charge débute à La Haye. Le 22 novembre 2010 marque le début de ce procès.

 

 

 

 

Bria : Plus de 1000 personnes ont bénéficié de vivres de la part de l’ONG Coopi

 

Bria, 23 août (RJDH)– Au total  1571  personnes membres des  groupements agricoles ont bénéficié, ce jeudi, des vivres distribués par de l’ONG Coopi. Ces personnes ont été identifiées au mois de mai dernier.


 Le responsable  du  volet sécurité alimentaire,  Maximin Dissimida, a fait savoir que la quantité de vivres distribuée varie d’un groupement à un autre, selon l’effectif des membres de chaque  groupement.

 

« Le groupement Avouvou,  composé de 37 personnes a reçu 65 sacs de farine  de maïs, six sacs de haricot, six  bidons de cinq litres  d’huile et un  sac de sel. Par contre, l’Organisation des veuves centrafricaines (OVECA) qui compte 16 membres a reçu  54 sacs de farine de maïs, sept sacs de haricot, cinq cartons d’huile, trois  bidons de cinq litres d’huile  et un sac de sel »,   a-t-il précisé.

 

Rose Guéréyo, présidente de  l’OVECA et  Sylvain Malédepou,  président du groupement  agricole Sambabongo, ont mieux apprécié cette distribution que celle du mois de juin dernier.

 

 

 

Obo : L’armée ougandaise dément la résurgence de la LRA

 

 

armée ougandaise à Obo

 

 

 

Obo, 23 août (RJDH)–Le colonel ougandais, Milton, a rejeté l’information selon laquelle des éléments de la  l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony, seraient  dans les rayons de 25 kilomètres de la ville d’Obo (sud-est).

 

 D’après lui il y a de nombreux groupes armés qui circulent dans le Haut-Mbomou,  dont la LRA. Il a cité des groupes rebelles qui viendraient du Soudan, notamment les Janjawid et  certains  éleveurs dangereux qui commettent aussi des exactions dans la  région.

 

D’après le colonel ougandais, les hommes dont la  présence a été signalée appartiendraient à ces différents groupes, et non de la LRA.

 

Un groupe de chasseurs et de peulhs avaient annoncé la présence des éléments  de la LRA dans un rayon de 25 kilomètres de la ville. La population des petits villages, prise de peur, a  abandonné  les champs pour trouver refuge dans la ville d’Obo.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches