Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 23:03




MOUVEMENT DE LIBERATION DU PEUPLE CENTRAFRICAIN (M.L.P.C.)                                                                                   
  Bureau Politique


Secrétariat Général

 

N°__017_MLPC/BP/SG/09
                                                                                                   

                   
Déclaration Relative à l’occupation du Haut Mbomou
par les troupes de l’Armée de  la Résistance du Seigneur (LRA)





    Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale ce qui suit :

    Depuis le mois de mars 2008, les populations du Haut Mbomou, principalement celles des villes d’Obo, de  Bambouti et  de Mboki sont victimes des exactions des rebelles ougandais de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA), communément appelés « Tongo-Tongo », du tristement célèbre Joseph KONI.

  En effet, ces populations sont de fait sous occupation et réduites en esclavage. Elles vivent dans des conditions inhumaines :

  - les femmes sont enlevées, et réduites au statut d’esclaves sexuels ;

  - les hommes sont réduits en esclavage, torturés et parfois assassinées ; 

 - les enfants sont également enlevés, torturés et enrôlés de force dans la LRA.
  De même, les habitations et greniers sont dépouillés des biens, des vivres et des semences puis incendiés. Les populations rescapées sont par conséquent contraintes de fuir la région pour sauver leurs vies.

  Il importe de signaler, par exemple, que l’organisation non gouvernementale (ONG) COOPI qui, à titre humanitaire, vole au secours des populations traumatisées, a été attaquée par les troupes de la LRA. Cette attaque ignoble a occasionné de pertes en vies humaines  et des dommages sur les véhicules affrétés pour cette mission humanitaire.

  Aussi, poursuivant leur occupation de la région et leur folie meurtrière, les troupes de la LRA ont encore fait parler d’elles par l’enlèvement des habitants de la ville de DJEMAH. Certains vaillants habitants de cette ville ont riposté et réussi à les mettre en déroute en éliminant quelques éléments rebelles.

 Cette situation préoccupante qui interpelle la conscience nationale et internationale, ne peut laisser indifférent le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC).
 C’est pourquoi, le Bureau Politique du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) :

  - condamne fermement cette occupation de fait du Haut- Mbomou par la LRA ;

- dénonce les crimes odieux, les viols et la réduction des populations en  esclavage ;

- interpelle fermement les autorités centrafricaines pour qu’elles prennent toutes les dispositions nécessaires, en vue de garantir l’intégrité du territoire national, comme le leur exige la Constitution ;

- lance un pressant appel à la Communauté Internationale pour des actions concertées afin de sauver la paisible population du Haut-Mbomou des griffes de ces criminels ;

 Le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) est solidaire des nos sœurs et frères du Haut-Mbomou. Il estime que toute la nation doit se mobiliser pour que la région du Haut Mbomou soit libérée. C’est une question de souveraineté nationale et d’honneur.


                                                                          Fait à Bangui, le 10 0ctobre 2009


Pour le Bureau Politique

        Le Président
      
  Martin  ZIGUELE

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation