Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 23:27

 

 

 

FARE 2011 entête

 

 

Déclaration du FARE -2011 Relative aux Festivités du 1er Décembre 2011


 

           Les Partis Politiques de l’Opposition Démocratique membres du Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections de 2011 (FARE-2011), réunis ce jour 14 Novembre 2011, ont inscrit à l’ordre du jour de leur délibération, la question de leur participation ou non au défilé du 1er Décembre 2011, fête nationale marquant la proclamation de la République Centrafricaine par feu Barthelemy BOGANDA, Premier Président Fondateur de la République Centrafricaine.

 

           De l’analyse approfondie de la situation politique du pays depuis les élections groupées du 23

        Janvier 2011, il ressort ce qui suit :

1-Tout en reconnaissant l’importance historique et politique de l’évènement du 1er Décembre,  

    les Partis Politiques, membres  du FARE -2011 font observer à l’opinion publique nationale  

    et internationale que :

 

            2. –Les autorités issues des élections groupées du 23 Janvier 2011, caractérisées par des fraudes

                  massives et généralisées dénoncées en son temps par l’ensemble des organisations

                  internationales spécialisées, en matière électorale, et le FARE-2011 n’ont ni légitimité, ni   

                  légalité, pour organiser les Festivités du 1er Décembre ;

 

3.-Le 04 Février 2011, le FARE -2011 avait dénoncé, preuves à l’appui, cette  mascarade   

      électorale et clairement annoncé son intention de ne pas reconnaître les autorités qui

      seraient issues de cette mascarade ;

 

4.-La configuration actuelle des institutions de la République Centrafricaine est

    dangereusement basculée du champ démocratique à un monopartisme de fait. Ce qui signifie

    l’anéantissement des acquis démocratiques engrangés depuis plus de 30 ans ;

 

5.-Le climat politique actuel étant caractérisé par l’interdiction des réunions, meetings et

     rentrées politiques des Partis Politiques de l’Opposition, le FARE -2011 rejette avec force,

     l’invitation à  défiler le 1er Décembre 2011 devant les autorités illégitimes issues des

     élections groupées du 23 Janvier 2011 ;

 

6.-Le 1er Décembre 2011, étant une fête Nationale devant être célébrée dans l’allégresse,

     malheureusement, la grave situation économique et sociale de notre pays, caractérisée par

     l’insécurité généralisée, la résurgence du cholera, par la malnutrition et autres maladies

     endémiques, la flambée généralisée des prix et la baisse des pouvoirs d’achat des  

     populations, le délabrement des infrastructures etc.…..interdisent, par décence, toute

     manifestation de joie.

 

       Par conséquent, le FARE -2011 ne participera ni au défilé, ni aux festivités du 1er Décembre 2011 organisées par une caste insouciante et insensible aux souffrances de la majorité de la population Centrafricaine.

 

       Le 1er Décembre 2011, étant une fête nationale, le FARE – 2011 invite les militantes, les militants et sympathisants des Partis Politiques le composant, à rester chez eux et à méditer sur le sort peu enviable de notre pays.

                                                                                                        Fait à Bangui, le 15 Novembre 2011

                  Pour le FARE -2011

 

 

signature-Koyambounou.JPG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique