Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 17:35

 

 

 

FACA drapeau

 

 

 

DECLARATION

SUR L’URGENCE DE LA RECONSTRUCTION DE L’ARMEE CENTRAFRICAINE REPUBLICAINE

 

Le 3 Avril 2013

 

Nous, intellectuels Centrafricains et les amis de Centrafrique, avons pris acte du départ du Président François Bozize en exil et des sanctions contre la République Centrafricaine, en particulier des condamnations prononcées par l’Union Africaine et le Conseil de Sécurité de l’ONU.


Après avoir publié le 29 Mars (date anniversaire de la mort de Barthélémy Bonganda, Fondateur de Centrafrique) le manifeste pour exiger la justice la démocratie la paix, le droit des centrafricains à pour un retour à la légalité constitutionnelle, nous déclarons que la RCA a besoin plus que jamais du retour à la paix et à la sécurité.


Celles-ci ne peuvent être garanties que par une armée nationale forte, mieux et bien organisée. Ainsi nous pensons que l’urgence aujourd‘hui est unique: notamment la reconstruction rapide de cette force armée, qui devrait, bien entendu, jouer un rôle différent que celui de la sécurité des personnalités politiques et militaires, la soit disant sécurité présidentielle.


En effet, pour rétablir rapidement la paix, la RCA a besoin des forces de défense  capables de permettre l'instauration de l’ordre public susceptible de favoriser l’organisation des élections municipales, législatives et présidentielle, seule condition pour un retour à la légalité Constitutionnelle prônée par l’UA et les Nations Unies.


Cette reconstruction devra être confiée aux forces de la FOMAC et de la France et financée par les fonds destinés au DDR. L’objectif d'une telle opération sera d’organiser et accélérer un retour immédiat des anciens cadres de l'Armée centrafricaine ayant de réelles compétences pour avoir été formés dans les grandes écoles militaires en Afrique, en Europe et aux USA et qui sont actuellement majoritairement en exil à l'Etranger à cause de la politique d'exclusion de l'ancien régime. Aussi faudrait-il lancer le recrutement de cent Jeunes par Préfecture ayant une aptitude physique remarquable afin de répondre à l'impératif de la sécurisation du pays.


En marge de la conférence de Ndjamena sur la situation post Coup d’Etat qui a lieu ce jour, nous en appelons aux partenaires du développement pour rendre prioritaire cette urgente reconstruction des forces armées Centrafricaines.


Nous demandons à l’organe qui sera issu de cette conférence de mettre en application cette mesure d’urgence dans l’optique de ramener la paix en République Centrafricaine.

 

Fait à Paris  par le Collectif  ToroToro (Trop C’est Trop)


Email : tropctrop_rca@yahoo.fr

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués