Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 00:21

 

 

 

éléments Séléka vers Sibut

 

 

Après avoir déclenché une offensive militaire dans la Préfecture de MBOMOU, face aux troupes étrangères non communautaires et mercenaires lourdement armés par le Général François BOZIZÉ, en violation des Accords de Libreville, dans le but inavoué d’attaquer nos positions dans la Préfecture de la OUAKA, la coalition SÉLÉKA vient de mettre en déroute ces forces obscures par la prise et le contrôle de la ville de BANGASSOU, suite à des affrontements à 17 km de l’entrée de la ville. Par contre, la ville de GAMBO est prise sans combat, tout comme celle de RAFAI.

 

Dans leur fuite effrénée, ces troupes étrangères ont abandonné d’impressionnantes quantités d’armes et d’équipements militaires qui sont récupérées par nos vaillants éléments. Fier du courage de nos combattants, la coalition SÉLÉKA se réjouit de cette protection territoriale.

 

Nous récusons la présence des troupes étrangères non communautaires sur notre territoire. Elles ne sont nullement impliquées dans la gestion de la crise centrafricaine, tout comme ces mercenaires que le Général François BOZIZÉ a fait venir massivement en Centrafrique, en s’appropriant tous les points névralgiques de notre pays au détriment de nos forces régulières, les FACA, qui ne suscitent aucunement la confiance du Chef de l’Etat.

 

Sur notre Territoire National, partout où ces troupes étrangères non communautaires et mercenaires se trouveront, dès lors qu’ils constitueront une menace pour notre défense et notre sécurité, nous les affronterons et les déposséderons des armes achetées avec l’argent du contribuable centrafricain.

 

Nous invitons vivement le Général François BOZIZÉ à se mettre résolument sur le chemin de la paix, conformément aux engagements de Libreville, au lieu de pratiquer une politique de l’autruche qui lui sera forcément et bien fatalement préjudiciable.

 

Fait à Bambari le 20 Mars 2013


Justin KOMBO

 

Secrétaire Général - SÉLÉKA É-mail : zokoyzosozola@yahoo.com

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués