Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 01:16

 

 

 

 

 

 

Réseau des journalistes pour les Droits de l’homme en République Centrafricaine (RJDH-RCA)

 

Ndélé : Un camp safari attaqué par des éléments de l’UFDR

 camp-safari.jpg

 

Ndélé, le 20 juillet 2012 (RJDH) – Des éléments de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), basés dans le village de Léméné (nord-est), ont attaqué, le lundi 16 juillet, le camp safari de Christophe Lomé, à 22 kilomètres de la base militaire de Ndélé.

Selon les informations rapportées,  ces éléments, au nombre de  quatre,  ont tiré des coups de feu en l’air avant de s’attaquer au camp et de forcer le conteneur pour le vider de tous ses biens.

Au moment de quitter les lieux,  les rebelles ont été attaqués par un buffle du safari. La bête a ainsi réussi à maîtriser l’un des rebelles, qui a ensuite été arrêté par le personnel du safari.

Alertés, les éléments des forces armées centrafricaines et les pisteurs du safari se sont rendus au village Léméné pour arrêter les autres malfaiteurs. Ils ont été ramenés à  Ndélé, le jeudi 18 juillet.

« Ces éléments sont maintenant à la disposition de la gendarmerie pour des poursuites judiciaires », a précisé Thierry Mokite, le procureur de la République, auprès du tribunal de grande instance de Ndélé, interrogé ce vendredi 20 juillet par le RJDH.

Un autre élément  complice, cité  par les malfaiteurs arrêtés, a également été appréhendé, ce vendredi 20 juillet. « Au lieu de quatre, précise le procureur, ce sont cinq rebelles qui sont maintenant aux arrêts ».

 

Ndélé : Des hommes en armes terrorisent la population

 rebelle-au-Nord-RCA.jpg

 

Ndélé, le 20 juillet 2012 (RJDH) – Les habitants du village de Sangba carrière (nord-est) ont été victimes, le samedi 14 juillet, d’exactions de certains éléments de la rébellion de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR).

 « Ils ont exigé de chaque ménage une somme de 1000 FCFA. Ils nous ont également réclamé de la nourriture. Tous nos biens ont été emportés par ces hommes en armes »,  a témoigné un habitant du village de Sangba, sous le couvert de l’anonymat.

Dans le village de Ngoumbre, ces hommes en armes ont brûlé deux maisons. Ils ont aussi tiré des coups de feu en l’air. Informées de la situation, les forces de l’ordre sont accourues sur les lieux. Des affrontements entre les deux groupes se sont produits. Les forces de l’ordre ont finalement capturé les rebelles.

« Ces affrontements ont provoqué la panique au sein de la population, qui a  pris la fuite. Certains ont gagné les villages avoisinants; d’autres ont pris le chemin de la brousse », a expliqué une habitante du village.

Des armes de guerre et de chasse ont été saisies. Ces hommes se trouvent actuellement à la gendarmerie de Ndélé.

 

Mbaïki : Retour possible du choléra dans la Lobaye

 

Mbaïki, le 20 juillet 2012 (RJDH) – Les villages de Sébalé, Linga et Batalimo (sud), qui manquent d’eau potable et de latrines, en plus de souffrir d’insalubrité, pourraient connaître de nouveaux épisodes de choléra. C’est du moins l’avis, exprimé le 15 juillet, par le technicien supérieur de santé de l’antenne de l’ONG internationale Merlin, à Mbaïki.

« Le retour du choléra est probable dans la Lobaye », a observé le technicien supérieur de santé.

Selon ses explications, « la population vivant sur les rives du fleuve Oubangui l’utilise pour faire le ménage, la lessive et pour l’eau de consommation. Les habitants vont dans la forêt ou même dans le fleuve pour se soulager », a-t-il ajouté.

S’il y avait pandémie de choléra, il faudrait alors une période de cinq ans de lutte pour en venir à bout, a précisé la même source.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches