Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 16:57

 

 

 

 

 

Centrafrique_Bibliotheque_scolaire_coupe.jpg

Centrafrique | Bangui - du 25 juin 2012 au 28 juin 2012

http://www.latitudefrance.org/Creation-de-bibliotheques-scolaires-en-Centrafrique.html

 

 

Un deuxième stage de formation des bibliothécaires scolaires se tiendra à Bangui du 25 au 28 juin 2012. Celui-ci s’inscrit dans le cadre d’un projet du Fonds Social de Développement (FSD) porté par la Fédération nationale des Associations de parents d’élèves qui a permis la création de quatre bibliothèques scolaires inaugurées en décembre 2011 en présence de l’ensemble des partenaires. Ce projet intitulé « Amélioration de l’accès aux livres dans quatre écoles fondamentales de Bangui » présente plusieurs particularités. Zoom sur un projet-pilote.

Une bibliothèque scolaire en action en Centrafrique. L’enseignant est détaché pour prendre en charge une bibliothèque scolaire et anime une séance de lecture.

Un projet novateur dans le système éducatif centrafricain

Ce projet doit positionner les bibliothèques scolaires (qui ont été, jusqu’à présent, les parents pauvres des actions entreprises au profit du système éducatif centrafricain) comme outil pivot d’accès à la lecture pour les élèves mais aussi de l’émergence de nouvelles pratiques pédagogiques.

La création de bibliothèques scolaires ne concerne pas seulement l’achat de livres de bibliothèques, elle a été précédée par la réhabilitation de salles de classe afin de les aménager car aucun local n’était prévu à cet effet.

Dans chacune des écoles concernées, un instituteur volontaire et sélectionné par les autorités éducatives compétentes en fonction de ses motivations et de ses aptitudes est déchargé de classe et se voit confier les fonctions de bibliothécaire. Grâce à cette position administrative rarement pratiquée en République centrafricaine, le projet acquiert une dimension innovante, susceptible d’apporter de nombreuses améliorations dans l’organisation de l’école fondamentale en favorisant les décloisonnements et les échanges de pratiques au sein des équipes pédagogiques.

Ces bibliothécaires, des conseillers pédagogiques ainsi que des membres des associations de parents d’élèves ont bénéficié en juin 2011 d’une formation en bibliothéconomie et à l’animation autour du livre qui a impliqué de nombreux acteurs du secteur éducatif et de la francophonie (MEPSA, assistance technique, Alliance française de Bangui, École AEFE Charles de Gaulle).

Un projet porteur de synergies

Ces premières bibliothèques scolaires ont bénéficié d’une première dotation d’environ 600 ouvrages grâce à une commande effectuée par le service de Coopération et d’Action culturelle de l’ambassade de France (SCAC) auprès de Biblionef. Cette association dispose de dix-huit années d’expérience. Elle met son expertise au service de l’amélioration de l’accès de la jeunesse au livre et à la culture, notamment en insérant le don d’ouvrages dans la chaîne du livre.

La Fédération nationale des Associations de Parents d’Élèves et d’Étudiants centrafricains (FNAPEC) mutualise les quatre associations des parents d’élèves des écoles concernées et assure la gestion financière du projet en tant que bénéficiaire et maître d’ouvrage de ce projet FSD pour lequel elle a bénéficié d’une subvention de 26 886 euros de la part de l’ambassade de France. Elle garantit le suivi du projet en faisant le lien entre les parents et le système éducatif. La mise en œuvre de ce projet concourt ainsi au renforcement opérationnel des capacités de la FNAPEC, favorisant ainsi une meilleure implication des parents d’élèves au sein de la communauté éducative.

L’UNICEF a pris en charge la dotation des bibliothèques en mobilier adapté, renforçant ainsi le cadre multi-partenarial de ce projet.

Le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation œuvre pleinement pour que la bibliothèque scolaire s’intègre véritablement aux processus d’enseignement / apprentissage, mis en œuvre dans les écoles, et permette de faire émerger des pratiques pédagogiques innovantes et actives.

L’assistance technique de l’ambassade, constituée du conseiller du ministre et des Volontaires internationaux, documentaliste, et Affaires sociales, accompagne le projet de sa conception à sa mise en œuvre.

Le suivi du projet et les perspectives

La formation des différents acteurs du projet et le suivi-accompagnement des bibliothécaires et des équipes pédagogiques impliquent de nombreux intervenants du secteur éducatif et de la francophonie. Les inspecteurs d’académie et de circonscription sont fortement mobilisés, l’assistance technique encadre et suit le projet, le médiathécaire de l’Alliance française de Bangui apporte ses compétences professionnelles et les enseignants de l’École primaire AEFE du Lycée Charles-de-Gaulle de Bangui partagent leur savoir-faire dans le domaine de l’animation pédagogique autour du livre.

Un suivi de proximité est mis en œuvre afin de favoriser les échanges entre bibliothécaires ainsi qu’avec l’ensemble des équipes pédagogiques. Enfin, grâce à une évaluation régulière, les enseignements tirés de la mise en œuvre de ce projet-pilote devraient permettre de le démultiplier dans de nombreuses écoles, notamment en province, grâce à l’apport de nouveaux partenaires, en particulier dans le cadre de l’Initiative de mise en œuvre accélérée - Éducation pour tous.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers