Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 23:31

 

 

CPI.jpg

 

 

LA HAYE 3à nov (AFP) - Une femme centrafricaine a raconté mardi aux juges de la Cour pénale internationale (CPI) avoir été violée par trois "rebelles" de l'ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba, jugé à La Haye.

"Sur les six qui sont entrés dans ma chambre, trois ont couché avec moi, les autres ont fouillé toute la maison", a raconté le témoin cité par l'accusation, dont l'identité n'a pas été révélée au public par mesure de protection.

Les juges entendaient mardi la première victime dans le procès de Jean-Pierre Bemba, 48 ans, accusé de crimes de guerre et contre l'humanité, qui s'était ouvert le 22 novembre.

L'opposant congolais doit répondre de viols mais aussi de pillages et de meurtres commis par sa milice du Mouvement de libération du Congo (MLC) entre octobre 2002 et mars 2003 en Centrafrique où elle était venue soutenir les troupes du président Ange-Félix Patassé, en butte à une rébellion menée par le général François Bozizé.

"Aux environ de 4 ou 5 heures du matin (..) ils sont entrés chez nous, on était encore en plein sommeil", a raconté le témoin : "un m'a dit ++donne-moi de l'argent++, je lui ai dit que je n'en avais pas".

"Il m'a jetée sur le lit et a pointé l'arme sur mon cou, il a sorti un petit couteau et a arraché mon slip, il a écarté mes jambes de force et il a couché avec moi", a-t-elle poursuivi. "Lorsque celui qui couchait avec moi avait fini, il s'est relevé, un autre a couché avec moi, puis quand il avait fini, un autre".

Le bureau du procureur doit présenter une quarantaine de témoins au procès, prévu pour durer plusieurs mois, de Jean-Pierre Bemba, qui plaide non coupable et encourt la réclusion à perpétuité.

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers