Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 01:03

 

 

carte Côte d'Ivoire

 

 

ABIDJAN - AFP / 28 mars 2011 19h49 - Les forces du président ivoirien reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara ont lancé lundi une "offensive généralisée" dans l'ouest, le centre-ouest et l'est du pays, a affirmé l'état-major de l'armée fidèle au chef d'Etat sortant Laurent Gbagbo.

"Il y a une offensive généralisée sur toute la ligne de front" qui coupe depuis 2002 le pays, le nord étant contrôlé par les combattants pro-Ouattara et le sud par l'armée loyale à M. Gbagbo, a indiqué à l'AFP une source à l'état-major des Forces de défense et de sécurité (FDS), fidèles au président sortant.

"Il y a eu une attaque des rebelles à Duékoué (ouest), une attaque sur le 2ème bataillon de Daloa (centre-ouest) et une autre près de Bondoukou (est). Cela pose le problème du cessez-le-feu en vigueur" depuis les affrontements de 2002-2003, a ajouté cette source.

"A Duékoué, les combats se poursuivent. A Daloa et Bondoukou, les attaques ont été repoussées", a-t-il affirmé.

A l'état-major des Forces républicaines, nouvelle dénomination des forces pro-Ouattara, rassemblant essentiellement des ex-rebelles des Forces nouvelles (FN), on a confirmé les attaques sur ces trois fronts.

"A Duékoué, il y a une poche de résistance (des FDS) dans une scierie située à la sortie ouest de la ville", selon cette source.

"A Daloa, nous avons attaqué le camp du 2ème bataillon et ce (lundi) matin nous avons pris la localité de Bediola (35 km au nord de Daloa). Nos hommes progressent maintenant vers Daloa", porte d'entrée de la "boucle du cacao", la grande région productrice.

La Côte d'Ivoire est le premier producteur et exportateur mondial de cacao.

A l'est du pays, "nous sommes à 15 km au nord de Bondoukou", ville frontalière du Ghana, selon cette source.

Cette offensive des forces pro-Ouattara intervient au moment où le pays glisse chaque jour un peu plus vers la guerre civile, les violences post-électorales ayant fait 462 morts, essentiellement des civils, selon l'ONU, depuis le scrutin contesté du 28 novembre.

Soumis à d'intenses pressions internationales, le président sortant, au pouvoir depuis 2000, refuse de céder le fauteuil présidentiel à son rival.

(©)

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE