Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 17:30

 

 

 

Bangui crise

 

Delaware, 30 mars 2013

 

Présidence de la transition en Rép Centrafricaine,

Monsieur le Premier Ministre de la transition,

Partis politiques,

Sociétés civiles,


Le Président Centrafricain issu des élections en 2016

 

Prenant acte de la situation qui prévaut en Rép Centrafricaine et en se basant sur certains failles avérés dans la gestion de la chose publique par vos prédécesseurs occasionnant des frustrations d'une frange de nos concitoyens, j'ai jugé utile de faire un ensemble de propositions tant bien que modestes mais susceptibles de vous orienter dans la réalisation de la tâche ardue qui vous attend dans la reconstruction d'une République unie, solidaire dans la paix et la cohésion sociable.

 

J'ai donc l'honneur de vous soumettre quelques recommandations que voici:

La mise sur rail de la Ligue Centrafricaine des droits de l'Homme (LCDH), institution indépendante de tout pouvoir, dotée d'une liberté de parole dans la défense des Droits Humains;

La nomination aux hautes fonctions de l'Etat (Diplomates, Ministres, Directeurs Généraux, Préfets...) dans le respect d'un principe d'égalité entre régions de la Rep Centrafricaine ;

Le bannissement de certaines émissions qui prônent le culte de personnalité, à la radio et à la télévision et l'instauration des émissions sensibilisant le public à l’intérêt général, la démocratie, donnant la parole aux citoyens (micro- trottoir) capables de s'exprimer sur certaines questions touchant la société et en toute liberté

L'accès libre aux médias par les partis politiques, la liberté de manifester, de se rassembler, ainsi que la liberté d'expression reconnue aux Journalistes formés à cet effet.

La déclaration de patrimoines du président, des Ministres, et autres hautes personnalités de l'Etat (impôts, douanes..)avant toute accession aux postes à responsabilité.

L'instauration d'une Commission  Mixte (Finances, commerce, Douanes, La police, Justice) de Lutte contre la Corruption, efficace et dotée de moyens matériels et financiers, d'indépendance.

L'instauration d'une Haute Cours de Justice, d'un pôle financier et la formation des juges anti corruptions dotés de moyens suffisants (protections, financiers, matériel)et indépendants dans leur mission.

L'instauration au niveau des classes de Terminal toute série confondue des cours sur LA DEMOCRATIE-BONNE GOUVERNANCE ET DROITS DE L'HOMME (incluant les notions de la gestion de la chose publique, l’intérêt général, le principe d'égalité de tous devant les services publics...) et bien entendu la formation des formateurs devant être assurée dans ce sens par des institutions reconnues fiables et le squelette du cours ébauché par des experts.

L'éventualité d'un accord de partenariat entre les autorités centrafricaines et les institutions partenaires (ONU, CEEAC, PNUD...) pour la formation des cadres et membres des partis politiques dans le domaine DROITS DE L'HOMME-DEMOCRATIE (IDEES POLITIQUES) ET BONNE GOUVERNANCE assortie de la délivrance d'un certificat à l'issu de la formation.

La subordination de la reconnaissance officielle d'un nouveau parti politique aux conditions d'obtention de l'adhésion d'au moins cent (100) adhérents et sur présentation d'un certificat de formation à la DEMOCRATIE- DROITS DE L'HOMME ET BONNE GOUVERNANCE délivré par une institution reconnue à cet effet ;

La Création de MAISONS DE LA JUSTICE ET DE LA CULTURE dans les principales villes et quartiers du Bangui afin de sensibiliser les citoyens à leurs droits, à la culture, la démocratie et aux débats citoyens. Bien évidemment en utilisant des moyens appropriés ( documentaires et reportages vidéos et autres outils de sensibilisation). La formation assurée des formateurs, accompagnateurs et assistants sociaux à cet effet.

La création d'une ONG para-étatique à Bangui et des bureaux dans la sous-région spécialisée dans LA FORMATION A LA CREATION D'ENTREPRISE suivi d'un accompagnement personnalisé à la création d'entreprise . Formation accessible gratuitement à ceux(Vieux et Jeunes) souhaitant se mettre à leur compte. L'ONG devant être dotée d'une indépendance dans la gestion de cette formation;

La création d'une commission indépendante (regroupant société civile, représentant de régions et collectivités territoriales, ministères de la défense, Ministre de la sécurité publique) chargée des recrutements dans l'armée, la police, la douane en respectant un principe d'égalité de toutes les régions ; L'accent mis sur des séances de formation de nos soldats, douaniers, fiscs aux principes de droits humains, de la justice pour tous, le respect des institutions de la République, l'intérêt général.

La mise à disposition des centrafricains, dans le plus bref délai, par le pouvoir de transition, en l'absence d'acte fondateur (la constitution), d'une charte de BONNE GOUVERNANCE DANS LA JUSTICE ET L'EQUITE impliquant l'indépendance de la justice, la fin de l'impunité des forfaits commis par les membres de la famille du président, de sa garde rapprochée, des proches des membres du gouvernement , la transparence dans la gestion de la chose publique, le respect, la liberté et l'égalité de tous les centrafricains durant la période de transition.

 

Il s'est avéré que les hommes politique centrafricains et les différentes insurrections armées par divers procédés utilisés jusqu'alors pour arriver au pouvoir ne sont pas arrivés à sortir les Centrafricains et Centrafricaines de la situation désastreuse dans laquelle se trouve leur pays ; et ce, depuis le lendemain des indépendances. Il est donc temps que ces deux institutions (l'armée et les partis politiques) fassent des concessions pour sortir la Rép Centrafricaine de cette situation désastreuse. LE MOMENT EST VENU DE LES FAIRE

 

 

SILAKORO Jerry Aymeric

Etat du Delaware (USA)

+1 302-478-7410

 

 

 

Ampliation :

CEEAC

Président de la transition

Premier Ministre de la transition

Partis d'opposition Centrafricains

ONU

UA

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Opinion