Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 22:48

 

 

 

 

 

 

chien-viande.jpg

http://www.afreeque.com/news2.0/actualite/faits-divers/367-congo-brazzaville-un-vendeur-de-viande-de-chien-arrete

le 25 octobre 2012

Lascony Mbana, 21 ans, ressortissant de la République Démocratique du Congo (RDC), a été appréhendé récemment à Brazzaville par la police du port de Brazzaville, pour trafic de viande de chien dans les restaurants installés dans ce port.

Le délinquant a déclaré qu’il avait reçu une commande des clients Centrafricains qui raffolent de la viande de chien. Ceux-ci exercent également au port et ont l’habitude de lui commander la viande de chien. Il a dit qu’après avoir coupé les gigots commandés, il a jeté le reste du chien dans les herbes.

Tentant de détourner l’attention des restaurateurs du port, Mbana Lascony s’est mis à crier « des gigots d’antilope à bon prix ». Mais les gérants des restaurants se sont rendu compte que c’était la viande de chien et l’ont signalé à la police du port.

La viande de chien n’entre pas dans la coutume culinaire des Congolais de Brazzaville. Par l’action de ce ressortissant de la RDC, il est possible que ce genre de commerce soit frauduleusement exercé dans un quartier de Brazzaville regorgeant des ressortissants de la RDC et de la Centrafrique qui ne sont d’ailleurs pas en règle.

Le soir, le long de grandes artères de la capitale congolaise, des barbecues fument abondamment sur lesquels cuisent des grillades souvent de viande inconnue constituant ainsi une véritable insécurité alimentaire, car les agents de la sécurité ne demandent jamais aux commerçants la provenance de cette viande.

Les chiens errant dans les rues de Brazzaville sont tous malades, et les commerçants mal intentionnés pourraient utiliser leur viande pour le servir à leurs clients qui leur en commande.

Lascony Mbana a été déféré à la Maison d’arrêt de Brazzaville avant d’être jugé pour répondre de ses faits.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers