Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 01:50


bonne-annee

Grauls, Mme Zewde

                   Mme Zewde ici à droite


Le BINUCA : Une même voix pour les Nations Unies 

 

Bangui, le 20 janvier 2010. Dans une déclaration présidentielle du Conseil de Sécurité adoptée le mardi 7 avril 2009, le Conseil s'est félicité de la recommandation du Secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-moon, de créer un Bureau Intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République Centrafricaine (BINUCA). Le Bureau est chargé notamment, de « soutenir les efforts entrepris aux niveaux national et local » en vue de mettre en œuvre les conclusions du Dialogue Politique Inclusif (DPI), qui s'est tenu à Bangui en décembre 2008.

Le 1er janvier 2010, le BINUCA a succédé au Bureau d'appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix en République Centrafricaine (BONUCA).  

Le BINUCA est la réponse des Nations Unies aux efforts de paix et de réconciliation de la République Centrafricaine. Il « vise une plus grande cohérence et efficacité des actions de l’ensemble du Système des Nations Unies en Centrafrique. » Les priorités assignées au Bureau concernent :

· L’organisation des élections libres et transparentes

· La réussite du processus de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR)

· La protection des enfants et des femmes

·  L’assistance humanitaire

 

De par leur mandat traditionnel, les Agences spécialisées des Nations Unies en Centrafrique appuient les autorités nationales dans la mise en œuvre des programmes liés à la Consolidation de la Paix. Grâce à l’intégration, le Bureau Politique (ex BONUCA) et les Agences Spécialisées assureront une meilleure coordination des activités. Cette approche intégrée des opérations des Nations Unies en Centrafrique va permettre d’accroître l’efficacité et l’impact des réponses apportées par les Nations Unies aux problèmes de la RCA.

 Plusieurs autres pays dont la Sierra Leone, la Guinée Bissau, le Burundi, ont eu recours avec succès à l’intégration des activités politiques,  de l’assistance  humanitaire, et des programmes de développement, ce qui a permis à l’ONU de parler d’une même voix.

 Aux fins d’expliciter cette transformation, la Représentante du Secrétaire Général des Nations Unies en Centrafrique, l’Ambassadeur Sahlé-Work ZEWDE, animera une Conférence de Presse dans la Salle de Conférence du BINUCA, à Bangui,  le jeudi 21 Janvier 2010, à partir de 10h30mn.

    

Conférence de Presse RSSGNU du 21 janvier 2010

 

Mot liminaire

 

Mesdames et Messieurs, soyez les bienvenus au sein du Bureau Intégré des Nations Unies en Centrafrique (BINUCA).

L’actualité internationale nous invite à observer une minute de silence par compassion et solidarité pour le peuple Haïtien et nos collègues durement touchés par le séisme de la semaine dernière.  

Je vous remercie.

Je voudrais vous présenter mes meilleurs vœux pour l’année 2010, une année de santé, de bonheur et de prospérité pour tous et surtout de paix pour la République Centrafricaine.

2010 a une double signification pour la République Centrafricaine et les Nations Unies.  C est une année de consolidation de la paix et de retour à la stabilité politique, économique et sécuritaire. C’est aussi une année d’harmonisation et de consolidation de l’appui que les Nations Unies et la Communauté Internationale apporte à la Centrafrique.

Cette conférence de presse comporte un double intérêt. Tout d’abord vous présenter le mandat assigné par le Conseil de Sécurité à ce Bureau, ensuite vous expliquer les enjeux et les défis de transformation de BONUCA à BINUCA.

§     Le 27 juin 2008, le Conseil de Sécurité a demandé au Secrétaire Général de lui faire des recommandations sur la meilleure façon de redéfinir le mandat et la structure du BONUCA et celle des Agences Spécialisées des Nations Unies, afin de mieux coordonner l’assistance de l ONU dans le pays

§     Le 03 Mars 2009, le Secrétaire Général des Nations Unies a recommandé au Conseil de Sécurité la création d’un Bureau Intégré des Nations Unies en RCA, ce que ce dernier a accepté le 07 avril 2009.

§     Le 1er Janvier 2010 les Nations Unies en Centrafrique sont devenues le Bureau Intégré des Nations Unies en Centrafrique BINUCA.

§     Le Représentant Spécial du Secrétaire Général que je suis, va continuer à donner des orientations politiques générales sur l’action des Nations dans le pays, et  mon adjoint, le Représentant Spécial Adjoint,  qui est en même temps le Coordonnateur Résident et Coordonnateur de l’action Humanitaire, sera chargé de la supervision des opérations des agences.

Le mandat du BINUCA comporte entre autre sept (7) priorités :

· Soutenir les efforts entrepris aux niveaux national et local pour la mise en œuvre des  conclusions du Dialogue, notamment en appuyant les réformes touchant la gouvernance et les opérations électorales ;

 

·  Contribuer à la bonne exécution du processus de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) et à la réforme des Institutions dans le secteur de la Sécurité, et soutenir les activités visant à promouvoir l’état de droit.

· Appuyer les efforts menés en vue de rétablir l’autorité de l’Etat dans les provinces ;

· Appuyer le renforcement des capacités nationales pour faire respecter les droits de l’homme et l’état de droit et promouvoir la justice et la transparence ;

· Oeuvrer en coordination étroite avec la Commission de consolidation de la paix et soutenir son action ainsi que la mise en œuvre du Cadre Stratégique pour la consolidation de la paix et des projets financés par le Fonds de consolidation de la paix. 

Les Agences Spécialisées des Nations Unies continueront à exercer leur mandat en appuyant les autorités nationales dans la mise en œuvre des programmes liés aux domaines prioritaires de la Consolidation de la Paix, parmi lesquels

· La lutte contre la pauvreté,

· L’appui humanitaire,

· Le renforcement des capacités institutionnelles nationales,

· La sécurité,

· etc.

  

L’intérêt majeur de l’intégration en 2010 sera, en plus de la cohérence dans la réponse des Nations Unies aux besoins du pays:

 

· L’harmonisation et la coordination des activités,

 

· La mise en commun des ressources financières et humaines en vue de la réalisation des projets communs,

 

· La rationalisation des dépenses

 

· La recherche de l’efficience et l’efficacité dans l’action.

 

La création du BINUCA est non seulement une approche moderne de gestion du soutien des Nations Unies aux pays membres, c’est aussi la traduction en actions des efforts du BONUCA et en particulier  des recommandations du Dialogue Politique Inclusif (DPI), du 8 au 20 décembre 2008.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales