Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 23:37

 

 

Baba laddé signe l'accorde Bangui                       

                                                                         

                                                       "Il faut sauver les réfugiés tchadiens"


Le Front Populaire pour le Redressement souhaite dénoncer les menaces qui pèsent sur les Tchadiens réfugiés en RCA. Dans la zone contrôlée par le FPR, outre les familles des combattants, il y a plus de mille réfugiés tchadiens, qui sont sous notre protection.

Le mouvement APRD a fait savoir qu'il s'attaquerait à ces réfugiés quand sonnera l'heure du départ du FPR pour le Tchad (pour la guerre ou pour la paix).

Dernièrement, l'APRD a renforcé ses positions militaires sur notre flanc ouest et le FDPC d'Abdoulaye Miskine a fait de même sur notre flanc est. Ces deux mouvements nous menacent directement. De plus, un déserteur du FPR a organisé un groupe de coupeurs de routes. Ces zaraguinas sont à proximité de Bangui, mais ils pourraient nous menacer par le sud.

Rajoutons à ces menaces les armées tchadienne et centrafricaine, ces deux milices n'auront aucune pitié pour les réfugiés s'il y a combat.

La Communauté Internationale doit se mobiliser car ces réfugiés manquent de tout, malgré l'aide du FPR et des civils centrafricains.

Le Front Populaire pour le le Redressement remercie, pour l'intéret qu'il porte à la pacification des relations FPR-Tchad-Centrafrique, Monsieur Uğur Arıner, actuellement Consul Général de Turquie à Paris, monsieur Arıner sera dans deux mois Ambassadeur de Turquie à Kinshasa pour la République Démocratique du Congo, le Congo-Brazzaville et la République Centrafricaine.

Nous remercions aussi Messieurs Makaila Nguebla et Guillaume Brossard pour leur mobilisation en faveur des réfugiés tchadiens en Centrafrique.

Par ailleurs, nous avons appris que plusieurs dizaines de jeunes Hadjarais avaient décidé de se rendre pour certains au Darfour, pour d'autres au Niger et au Nigeria dans le but de rejoindre le Front Islamique Tchadien. Ils se seraient mobilisé après une rumeur annonçant la mort en prison de Cheikh Ahmat Tidjani Ismael  Bichara, responsable du "carnage de Kouno" en 2008. Même si nous ne partageons aucunement les idées d'Ahmat Ismael Bichara, c'est un prisonnier politique. Tout prisonnier, politique, militaire ou de droit commun, a des droits et le FPR exige des preuve de vie du leader islamiste. Nous appelons aussi les jeunes Tchadiens à plutôt rejoindre le FPR ou bien les rebelles du Tibesti ou de l'est. L'UFR de Timan Erdimi, l'ANCD de Mahamat Nouri et les différentes factions MDJT sont pour nous des alliés naturels. Nous voulons aussi des éclaircicements sur le sort d'Adouma Hassaballah.

A l'étranger, nous apportons tout notre soutien au Conseil National de Transition Libyen et nous remercions tous les Peulhs, principalement de Guinée et de Mauritanie, qui nous ont affirmé leur soutien dernièrement. Le FPR redit au Président guinéen Alpha Condé qu'il doit dialoguer avec l'opposition. En Mauritanie nous soutenons le collectif "Touche pas à ma Nationalité" qui se bat contre le recensement raciste fait par le gouvernement.
                                                                                          le 6 octobre 2011,


                                                                                 Général Baba Laddé, président du FPR

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers