Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 01:33

 

 

 

RAP-RDC.JPG

 


le 29/12/2012 | Par raprdc

 

Le Rassemblement Pour l’Alternative Politique en RDC, R.A.P en sigle soutient la rébellion Séléka en République Centrafrique. Le R.A.P est prêt à lui apporter une aide militaire si la demande lui est formulée.

 

M. François BOZIZE, alors général de brigade, avait réprimé à sang du 15 au 20 janvier 1979 les manifestations pacifiques de lycéens faisant plusieurs dizaines de morts parmi les élèves or, les droits à la liberté d’expression et de manifester sont des droits fondamentaux de la population lorsque le mal- être social doit s’exprimer.

 

M. François BOZIZE, Président de la République Centrafrique, est tenu responsable de la mort de Charles MASSI ex- ministre et fondateur de l’UFDR dont l’un des fils Eric Massi participe dans la rébellion Séléka.

 

M. François BOZIZE, en violation du Droit international, corrompt les manifestants pour lancer de la caillasse sur l’ambassade de la France.

 

M. François BOZIZE, depuis qu’il est au pouvoir par un coup d’Etat en 2003, l’espérance de vie moyenne des centrafricains y régresse année après année pourtant le pays a un potentiel important en richesses minérales (Or, diamant, fer…).

 

Devant le ras le bol  de toute une population qui doit affronter chaque jour la pauvreté et la corruption, il est légitime que les dignes fils du pays se soulèvent pour mettre hors d’état de nuire ce pouvoir tyrannique. Le RAP apporte un soutien sans condition aux frères centrafricains déterminés à changer de régime.

Le R.A.P met en garde le pouvoir d’occupation de Kinshasa qui a envoyé des militaires congolais pour venir à Bangui pour soutenir le Président BOZIZE. Le RAP demande aux soldats congolais de ne pas verser leur sang pour un pouvoir qui réprime son peuple et qui se trouve dans l’incapacité d’assurer sa protection,  plus  particulièrement de l’Est du Congo où la soldatesque au service de Paul Kagamé et de « Joseph kabila » tuent et massacrent des populations sans armes. 

                                                                                               Fait à Paris, le 29/12/2012

                                                                                                        Pour le R.A.P

                                                                                                Jean Paul KABENGA

                                                          Secrétaire National Chargé des questions  Politiques

                                                                                 Représentant  du R.A.P en France

                                                                      et Conseiller juridique Du Président National.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués