Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 20:33




 

La Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) a transmis, depuis le mois d'août 2009,  par l'entremise du Sultan de N'Délé, les propositions de sortie de crise au Gouvernent de Bangui. Au lieu qu'il s'attelle à ouvrir les négociations, il persiste dans l'erreur de logique de guerre.

Ainsi, ce matin à 7h 22, nos positions ont été prises pour cible par les Forces gouvernementales. Nous avons tout de même riposté militairement. Le bilan s'élève à 58 morts dans les rangs des Forces gouvernementales dont 4 officiers y compris le Commandant de détachement et 3 véhicules. La CPJP, quant à elle, déplore la mort de 8 de ses camarades combattants. Ces attaques ne contribueront qu'affaiblir davantage et inutilement le pays en raison des ressources humaines, financières et matérielles considérables déployées par le Gouvernement.

Enfin, le Conseil Politique de la CPJP invite, une fois encore, les Forces Armées Centrafricaines, à faire l’économie de leurs vies pour de futures nobles missions dans l’intérêt de la Nation, et non au service du régime clanique et prédateur du Président BOZIZE.

 Fait au Camp de la Liberté, le 08 décembre 2009

Pour le Conseil politique,

Le Secrétaire Général, Porte-parole


Assan M’bringa Togbo

 
NDLR : Tant que ces escarmouches se déroulent à plus de 500 km de la capitale Bangui, tout porte à croire que Bozizé s'en fout éperdument. Il n'a manifestement aucune intention de négocier quoi que ce soit avec la CPJP dont il semble bien que ce soit Charles Massi qui est à la manoeuvre dans les coulisses quand bien même son nom ne figure plus dans le nouvel organigramme officiel de ce mouvement.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique