Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 13:26

 

 

 

Eric Massi

 

 

L’ALLIANCE « SELEKA »                                                                               REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

CPSK-CPJP-UFDR-FDPC                                                                                            UNITE-DIGNITE-TRAVAIL

 

 

 

 

COMMUNIQUE

 


Prenant en compte la déroute totale et généralisée du régime de BANGUI ainsi que l’inquiétude de la population centrafricaine, en général, et de celle de BANGUI, en particulier, notamment concernant l’imminence d’une attaque de la capitale par nos troupes ; la SELEKA vous informe que :


Par mesure de sécurité et de protection des populations civiles, nous ne considérons plus nécessaire de mener la bataille de BANGUI et d’y faire entrer nos troupes, car le Général François BOZIZE YANGOUVONDA, défaitiste à tous les niveaux, a déjà perdu le contrôle du pays.

 

Nous demandons à tous les fils et filles de Centrafrique, à tous les éléments des Forces de Défense et de Sécurité (FACA, Gendarmerie, Police, Garde Présidentielle) encore fidèles au régime de François BOZIZE, de faire preuve de calme et de retenue,  de déposer immédiatement les armes et de se rallier au processus de dialogue en vue de l’instauration d’une paix durable et définitive en RCA.

 

Nous avons donné d’utiles instructions à toutes nos forces établies sur le territoire national d’assurer désormais la sécurité des populations et la protection de leurs biens en vue de leur permettre de vaquer librement à leurs occupations.

 

Nous demandons aux fonctionnaires et agents de l’Etat de reprendre sans délai leurs activités pour permettre la reprise des activités économiques et sociales. Par ailleurs, le « SELEKA » demande à toutes les populations centrafricaines où qu’elles se trouvent, d’accepter et de collaborer, dans la paix et la concorde nationales, avec les éléments du « SELEKA », désormais investis des missions de service public.

 

Le « SELEKA » tient à rappeler que, loin de s’en prendre aux populations vulnérables, l’objectif qu’elle a toujours recherché, est de permettre et contribuer par ses actions à la recherche des solutions appropriées en vue d’une paix globale, durable et définitive en République centrafricaine, elle invite.

                                                                       Fait le 26 décembre 2012


LE PORTE-PAROLE COORDONNATEUR INTERNATIONAL

 


Eric MASSI

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués