Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 15:39

 

 

 

Eric Massi

 

 

 

            L’ALLIANCE « SELEKA »                     REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

            CPSK-CPJP-UFDR-FDPC                              UNITE-DIGNITE-TRAVAIL   

 

 


COMMUNIQUE

 


L’Alliance « SELEKA » CPSK-CPJP-UFDR-FDPC à l’honneur de porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que les opérations de sécurisation qu’elle a entamées depuis la conquête des villes de NDELE, OUADDA, SAM-OUANDJA, BAMINGUI, MBRES, BRIA, KABO, BATANGAFO, IPPY, NDASSIMA et BAMBARI sont entièrement terminées. A ce jour, 24 décembre 2012, les localités précitées sont désormais placées sous son contrôle.


Le bilan global de toutes les opérations menées se présente comme suit :


Sur le plan matériel : 32 véhicules de combat dont 4 surmontés de 12/7 récupérés ; plusieurs armes légères et lourdes de différents calibres saisies ;

Sur le plan humain : 39 éléments des Forces fidèles au régime de François BOZIZE faits prisonniers de guerre.

En conséquence la SELEKA :

Affirme son attachement aux conclusions du sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la CEEAC, tenu à N’DJAMENA au TCHAD le 21 décembre 2012 ;

 

Déclare l’arrêt de ses opérations sur toutes ses positions en vue de permettre aux ONG humanitaires de porter secours aux personnes déplacées, de permettre la libre circulation des biens et personnes, et demande au régime de François BOZIZE d’observer un cessez-le-feu en vue de favoriser la préparation du dialogue inter centrafricain prévu à Libreville au Gabon ;

 

Décide d’ouvrir un couloir humanitaire aux Organisations Non Gouvernementales Internationales afin qu’elles puissent apporter leur soutien et concours aux populations dans les zones sous contrôle ;

 

Tient à rassurer les familles des militaires faits prisonniers que, contrairement à la propagande du régime de François BOZIZE YANGOUVONDA, ces derniers sont toujours en vie et bien traités  conformément au droit humanitaire international ; ils n’ont pas été l’objet de torture ni d’exécutions sommaires  - la SELEKA se tient à la disposition des Organisations Humanitaires (CICR, MSF) afin d’organiser leur accès à ces prisonniers ;

 

Demande aux autorités administratives des localités sous contrôle de reprendre sans délai leurs activités ainsi qu’aux populations qui ont fui les combats de regagner en toute quiétude leurs domiciles respectifs et de vaquer librement à leurs occupations ;


Invite tous les éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) et des Forces de sécurité (Police, Gendarmerie) fidèles au régime de François BOZIZE, qui ont fui les combats de se présenter auprès de nos commandants militaires pour leur identification et prise en charge ;


Met en garde contre les éventuels actes de pillage, braquage ou vol de biens divers. Les auteurs ou complices qui seront identifiés seront immédiatement appréhendés et traités comme tel.


L’ALLIANCE « SELEKA » tient à préciser que loin de s’en prendre aux populations vulnérables, l’objectif qu’elle a toujours recherché, est de permettre et contribuer par ses actions à la recherche des solutions appropriées en vue d’une paix globale, durable et définitive en République centrafricaine.


                                                                       Fait le 24 décembre 2012


                                      LE PORTE-PAROLE COORDONNATEUR INTERNATIONAL

 

                                                                                    Eric MASSI

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués