Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 01:55

 

 

 

logo-MDES.JPG

 

 

MOUVEMENT POUR LA DEMOCRATIE

ET L’EVOLUTION SOCIALE

********

Solidarité – Justice - Travail

PRESIDENCE EXECUTIVE

********

SECRETARIAT EXECUTIF

 

 

Réunis en urgence ce dimanche 24 mars 2013 au siège du parti, les membres du bureau exécutif national du Mouvement pour la Démocratie et l’Évolution Sociale (MDES) se sont largement penchés sur la grave situation politique que traverse actuellement notre pays la Centrafrique. Pendant plusieurs heures d’échange, il a été convenu de faire le communiqué suivant afin de faire savoir notre position sur la situation.


 

COMMUNIQUE N* 250313

 

Ce dimanche, 24 mars 2013, les combattants de la rébellion SELEKA ont mis fin au régime du General François Bozizé. Ce changement de régime est intervenu dans un moment difficile que vit notre pays du fait de ses dirigeants et en particuliers d’une gouvernance incompétente, opaque, corrompue et irresponsable, a suscité beaucoup d’espoir au sein de la population centrafricaine dans sa grande majorité.


Pour cela, notre Parti Mouvement pour la Démocratie et l’Évolution Sociale (MDES) crée en 2003 prend acte de ce changement et apporte son soutien aux nouvelles autorités.


Le MDES exprime son attachement aux valeurs démocratiques, au respect des droits de l’homme et s’adresse tout particulièrement aux responsables politiques, diplomatiques en particuliers aux Représentants des Organisations Sous-Régionales, Régionales et Internationales, telles que la CEMAC, l’UA’ l’UE et l’ONU de peser de tout leur poids pour faciliter une transition pacifique et démocratique en Centrafrique et d’exiger toutes les conditions permettant l’alternative politique à l’issue de cette transition.


Le MDES attire l’attention du nouveau régime sur la résolution immédiate de problème de sécurité de notre pays afin de permettre le retour effectif des milliers des centrafricains déplacés et réfugiés dans les pays voisins.


Le MDES exhorte de ce fait les nouvelles autorités à respecter les engagements pris vis-à-vis du peuple centrafricain qui consistent à redresser la démocratie et à restaurer l’autorité de l’État. Cette restauration de l’État se traduit aussi par une bonne justice et une redynamisation de la diplomatie au service des centrafricains à l’intérieur et à l’extérieur de notre pays.


Le MDES exhorte l’ensemble des forces vives de la nation à apporter leur soutien au nouveau régime de transition pour la réussite des objectifs qu’il s’est assigné.


Fait à Bangui, le 24 mars 2013

 

Pour le Président Exécutif

Le Secrétaire Exécutif


Jean NGUEMANDJI


Tel : 75 2 03 13

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués