Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 01:34

 

 

 

 

FARE 2011 entête

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 Dans une correspondance datée du 18 Juillet 2011 dont l’objet est « clarification et décision » adressée au Coordonnateur du FARE 2011 par Monsieur Jean Paul Narcisse SEKOLA, Président du Bureau Exécutif National de l’Association LÖNDÖ, cette dernière, après avoir fait de longs développements sur la stratégie de l’opposition démocratique aux élections groupées du 23 Janvier 2011,  avait déclaré :

 1/ « Qu’aucune décision collective du Bureau Politique de LÖNDÖ n’a autorisé la participation de LÖNDÖ à la création et à  l’animation du FARE ;

 2/ Irrégulière, nulle et de nuls effets, la représentation de LÖNDÖ au sein du FARE ;

 3/ Que LÖNDO n’est pas membre du FARE ;

 4/  Reste entièrement disponible, pour participer en toute responsabilité, à la recherche collective des voies et moyens politiques, susceptibles de sortir de l’impasse où ces élections du 23 Janvier 2011 acculent la République ».

 Cette correspondance a été largement diffusée dans la presse.

 Le FARE 2011 est surpris de lire :

 « LÖNDÖ est, on ne sait comment, sur la liste des Partis et Association composant le FARE ». Autrement dit, les dirigeants du FARE 2011 ont subrepticement inscrit le nom de LÖNDÖ parmi les membres de cette coalition de l’opposition démocratique qui est contre le rapt électoral du 23 janvier 2011.

 La réalité est tout autre.

 En effet, le FARE 2011 avait été créé le 04 Mars 2011.

 Le Président du Bureau Exécutif National de LÖNDÖ, le regretté Ferdinand DAGO, disparu précocement le 17 Avril 2011, avait participé activement aux travaux préparatoires en vue de la création du FARE 2011. Il avait signé au nom de LÖNDÖ la plate-forme politique post- électorale du FARE 2011. Il avait été désigné responsable des liaisons au sein du Bureau du FARE 2011. Et à ce titre, il avait participé à toutes les réunions et activités du FARE 2011, assisté de Monsieur Jean Paul Narcisse SEKOLA à l’époque Vice- Président du Bureau Exécutif National de LÖNDÖ, signataire de la lettre de « clarification et décision » !

La première Assemblée Générale unitaire du FARE 2011 tenue le 12 Mars 2011 au siège du RDC avait été animée avec brio par le Président de LÖNDÖ, feu Ferdinand DAGO.

Le courage et le sacrifice du regretté Ferdinand DAGO qui se battait à nos côtés malgré son état de santé, forçaient l’admiration de tous sans exception. Le FARE 2011 lui avait rendu un vibrant hommage posthume.

Après sa disparition, LÖNDÖ avait désigné Monsieur Paulin KOSSIBANDA, 3ème Vice-Président du Bureau Exécutif National et qui a siégé au sein du FARE 2011 le 1er Mai 2011 en lieu et place de feu Ferdinand DAGO.

Le FARE 2011 relève que du 04 Mars au 18 juillet 2011, soit pendant quatre (4) mois et demi, LÖNDÖ savait que le Président et le Vice- Président de son  Bureau Exécutif National, participaient aux activités du FARE 2011 à la création duquel ils avaient engagé leur formation politique.

Après le décès de Ferdinand DAGO, l’actuel Président de LÖNDÖ, Jean Paul Narcisse SEKOLA participait aux réunions du FARE 2011 jusqu’au jour où nous l’avions interpellé sur les assauts répétés de son Secrétaire National Me Henri POUZERE qui n’avait de cesse d’attaquer le FARE 2011 dans la presse.

Le FARE 2011 avait exigé une clarification qui devait déboucher soit sur le retrait de LÖNDÖ soit sur son exclusion de nos rangs.

C’est dans ce contexte qu’au lieu de se retirer, LÖNDÖ avait préféré publier sa correspondance indiquant, contre toute évidence, qu’elle n’avait  jamais fait partie du FARE 2011.

 L’absence de rappel à l’ordre des représentants de LÖNDÖ aux activités du FARE 2011 pendant toute cette longue période, et la  réaction de LÖNDÖ intervenue  seulement après la mort de son leader laissent pantois.

 En tout état de cause, l’adhésion au FARE 2011  et le retrait sont libres   conformément à l’article 8 de la plate- forme politique.

 Le FARE 2011 prend donc acte du retrait de LÖNDÖ qui, par le biais de son représentant régulièrement élu et STATUTAIREMENT habilité, a signé la plate –forme politique post- électorale du 04 Mars 2011.

 Le FARE 2011 ne saurait être tenu pour responsable des dysfonctionnements internes de l’Association Politique LÖNDÖ.

 Si l’Association LÖNDÖ affirme sans définition d’objectif stratégique qu’elle « reste entièrement disponible, pour participer EN TOUTE RESPONSABILITE, à la recherche collective des voies et moyens politiques, susceptibles de sortir de l’IMPASSE où ces élections du 23 Janvier 2011 acculent la République», elle a sciemment omis de préciser avec quelles forces politiques (pouvoir ou opposition) elle entend mener ce combat.

 Le FARE 2011 prend acte de cette omission volontaire et délibérée dont la haute signification politique  mérite d’être soulignée.

 

Fait à Bangui, le 10 Août 2011

 

Pour le FARE 2011

Le Coordonnateur

 

Nic-Tiangaye.jpg 

Maître Nicolas TIANGAYE

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique