Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 02:51

 

 

Carte RCA avancée rebelles

 

 

 

INFORMATION DU COLLECTIF DE RALLIEMENT A LA COALITION DE SELEKA

 


Nous, collectif des intellectuels et politiques de la coalition SELEKA, informons la communauté nationale et internationale de la duplicité dont François Bozizé et Francis Bozizé font preuve par leur mauvaise volonté de laisser la paix s’installer en Centrafrique comme recommandée par le Conseil de sécurité des Nations Unies, la Présidente de l’Union Africaine et le sommet des Chefs de l’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) et acceptée par la vaillante armée de la coalition SELEKA.


Pour montrer une fois pour toute que François Bozizé n’est pas un homme qui peut tenir parole, pendant que la coalition de SELEKA observe volontiers la trêve négociée à N’djaména, François Bozizé et son fils de ministre de la défense procèdent clandestinement à l’embrigadement, à Douala, sur le sol camerounais, d’anciens militaires, Centrafricains, Camerounais et de musulmans tchadiens déserteurs de l’armée régulière du Tchad pour en faire des supplétifs de sa milice de la Garde Présidentielle afin de s’attaquer aux positions de la vaillante armée de SELEKA par le fleuve Oubangui en passant par les villes de N’djoukou, Possel et Kouango.


Pour ce manque de sérieux de la par de François Bozizé et de son fils Francis Bozizé, le Collectif demande à la haute hiérarchie militaire de la vaillante armée de SELEKA de doubler de vigilance en renforçant ses positions sur le terrain et à se tenir prête à réagir énergiquement à la provocation venant de la part du régime moribond de François Bozizé Yangouvounda.


Nous tenons ses informations de la hiérarchie militaire des Forces Armées Centrafricaine (FACA) ayant requis un strict anonymat.


Ainsi la coalition de SELEKA décline toutes responsabilités de l’embrasement général que la provocation en acte de guerre de l’impénitent belliqueux François Bozizé Yangouvounda risque de provoquer sur le terrain.


Pour tout contact : ralliementcollectif@rocketmail.com


Fait à Paris le 24 Décembre 2012


Pour le collectif le Secrétaire Général Adjoint

 

 

Germain KOYANGBO.   

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués