Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 00:28

 

 

UDPP logo

 

COMMUNIQUE DE PRESSE UDPP FRANCE

 

La Centrafrique, depuis le prétendu « sursaut patriotique » le 15Mars 2003 ne cesse de sombrer dans le chao. Le régime clanique et dictatorial du Général Bozizé s’est employé à détruire le tissu économique de la Centrafrique, à diviser les Centrafricains en exacerbant les clivages ethniques et aggraver les conditions de vie de la population.

En effet, le régime impopulaire de Bozizé est seul responsable de la misère inadmissible dans laquelle le peuple est plongé. L’accaparement exclusif des maigres ressources du pays par la famille Bozizé, ajouté à la corruption éhontée de la cohorte de ses courtisans, a jeté le peuple dans la misère et a installé la crise politico-militaire que connaît notre pays. Bozizé et sa famille sont seuls responsables de la guerre qui déchire notre pays.

En refusant le dialogue inclusif inter-centrafricain, qu’il avait lui-même annoncé à cor et à cri, le 15 Mai 2012, rendu nécessaire par l’ampleur de l’insécurité ambiante, comme unique voie de sortie de crise, Bozizé a pris la responsabilité de privilégier la logique du canon. L’Armée nationale qu’il a patiemment tribalisée est en pleine déliquescence et ne peut le sauver.

Aujourd’hui, la coalition rebelle (SELEKA) marche sur Bangui avec les conséquences dramatiques pour la population civile. Le peuple, résigné, tout en envisageant le pire, voit dans l’avancée de « Séléka »comme un mal nécessaire pour empêcher Bozizé et sa famille de continuer à détruire notre nation.

La représentation, de l’Union Démocratique du Peuple pour le Progrès (UDPP), membre de l’Opposition démocratique,  prend acte de la conclusion du sommet des Chefs d’Etat de la CEMAC du 21 Décembre 2012 à Ndjaména et appelle le Gouvernement de Bozizé à abandonner ses conditions absurdes et irresponsables et d’ouvrir sans délai un vrai dialogue politique avec toutes les composantes de la vie politique de Centrafrique,

Demande au gouvernement tchadien, congolais et ougandais de retirer immédiatement leurs troupes du territoire centrafricain et dit que cette crise est centrafricano-centrafricaine et doit être réglée par les Centrafricains eux-mêmes, appelle instamment les belligérants à préserver la sécurité de la population civile ;

La Représentation France de l’UDPP, soutient la détermination patriotique de l’Opposition démocratique centrafricaine et l’encourage vivement à se tenir résolument aux côtés du peuple centrafricain dans ces moments difficiles qu’il traverse, dans l’esprit de concorde nationale.

 

Appelle enfin tous les démocrates du monde à soutenir le peuple centrafricain en lutte pour sa liberté

.

Que Dieu préserve la Centrafrique

                                                                                              Fait à Paris le 27 Décembre 2012

 

Le Représentant provisoire

 

 

 

BELEM Modéanga

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués