Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 23:58

 

 

logo UA

 

AFRICAN UNION


UNION AFRICAINE1

UNIÃO AFRICANA

Addis Abéba, Ethiopie, B.P. 3243 Tél.: (251-11) 5513 822 Fax: (251-11) 5519 321
Email: situationroom@africa-union.org, oau-ews@ethionet.et



COMMUNIQUE DE PRESSE : «L’UNION AFRICAINE (UA) ORGANISE UNE REUNION OPERATIONNELLE SUR LA LRA A BANGUI»
 



La Commission de l’Union africaine (UA) organise, du 13 au 14 octobre 2010, à Bangui, en République centrafricaine (RCA), une réunion consultative sur l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA). La réunion s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des mesures contenues dans le Plan d’action adopté par la Session spéciale sur l’examen et le règlement des conflits en Afrique, qui s’est tenue à Tripoli, le 31 août 2010, et de la décision sur le rapport du Conseil de paix et de sécurité (CPS) sur ses activités et l’état de la paix et de la sécurité en Afrique, adoptée par la Conférence de l’Union, lors de sa 15ème session ordinaire, tenue à Kampala, en Ouganda, en juillet 2010. En outre, la réunion de Bangui prend valeur de réponse à la recrudescence des attaques menées au cours de ces deux dernières années par la LRA en République démocratique du Congo (RDC), au Sud Soudan, et en RCA, et se veut l’expression d’une volonté de riposte en adéquation avec l’acuité du défi.

En effet, dans le Plan d’action adopté par la Session spéciale de Tripoli, la Conférence de l’Union a demandé aux pays de la région de redoubler d’efforts, y compris sur le plan militaire, afin de neutraliser la LRA et de mettre fin à ses atrocités et activités de déstabilisation en RDC, au Sud Soudan et en RCA entre autres. A Kampala, la Conférence de l’Union a réexaminé la question de la LRA et a demandé à la Commission «d’organiser, aussi rapidement que possible, des consultations orientées vers l’action entre les pays affectés par les activités de la LRA et toutes autres parties intéressées, en vue de faciliter une action régionale coordonnée face à la menace que représente ce groupe».

Outre les représentants de l’Ouganda, de la RDC, du Soudan, y compris le Sud Soudan, de la RCA, pays directement affecté par l’activisme de la LRA, d’autres pays africains, et notamment le Kenya, en sa qualité de pays assurant la présidence du Conseil de Paix et de Sécurité pour le mois d’octobre 2010, des représentants de partenaires internationaux, tels que, les Agences, Missions et Bureaux des Nations unies concernés par la question de la LRA, des organisations régionales et internationales (CEEAC, CICR), l’Union européenne (UE), et les Etats Unis d’Amérique prendront part à ces consultations.

La délégation de la Commission de l’UA est conduite par le Commissaire à la Paix et à la Sécurité, Ramtane Lamamra. La réunion s’est fixée pour objectifs de constituer une large plateforme d’échanges sur la LRA, afin d’évaluer l’impact de ses activités sur les pays touchés notamment sur les plans sécuritaire, humanitaire et économique. Ces consultations doivent également permettre de faire l’état des efforts entrepris jusqu’à ce jour et d’envisager de nouvelles initiatives pour mettre un terme définitif aux atrocités commises par la LRA dans sa dérive terroriste à grande échelle.

La réunion consultative de Bangui, dont l’ambition est de mettre en mouvement une coopération renforcée pour une sécurité et une stabilité garantes de paix et de développement pour tous les peuples concernés, a vocation à devenir un repère distinctif du succès de l’Année de la Paix et de la Sécurité en Afrique.


Addis Abéba, le 13 octobre 2010

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers