Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 00:10

 

 

 

 Telecel-Bangui.JPG

 

fric en CFA

Comme pour l’entreprise MEDIA PRINT dont Centrafrique-Presse a diffusé récemment les frasques son directeur Elie NAMTOLI ainsi que son activité criminelle consistant notamment à fabriquer pour inonder le pays des cartes d’électeurs parallèles afin de compléter les magouilles du vrai faux pasteur Joseph BINGUIMALE à la CEI et permettre ainsi la réalisation du hold-up électoral de BOZIZE et du KNK, Centrafrique-Presse est aussi en mesure à présent de révéler comment des entreprises de téléphonie mobile comme TELECEL ont aussi été mises à contribution et aidé financière le clan BOZIZE.

Ainsi, plusieurs avant le début de la campagne électorale, c’est durant le dernier trimestre de l’année 2010, le Directeur Général de TELECEL, M. Lionel COUSSI, a autorisé ses différents directeurs de service, Commercial, Marketing et des Ventes, à vendre à titre exceptionnel en novembre et décembre 2010 aux associations politiques montées notamment  par Claude Richard GOUANDJIA comme BOZIZE DOIT RESTER (BDR), RAYON DE SOLEIL, COURANT D’ACTION AVEC BOZIZE C’EST PLUS SÜR, et Association des Jeunes pour l’Avenir,  avec une remise de 40 % et pour des montants allant de 10 à 15 millions de F CFA, des coupons de recharge téléphonique. 

Ces associations politiques montées de toutes pièces et en toute hâte pour la campagne de BOZIZE, ont pu par cette méthode déloyale de dumping sur les ventes de coupons de recharge téléphonique, lever de faramineuses sommes d’argent dont une bonne partie a dû prendre la direction des poches de leurs promoteurs, outre ce qu’ils ont aussi reçu de la part de BOZIZE qui a dû piocher dans son important trésor de guerre.

Après Fidèle NGOUANDJIKA qui a été le ministre du département des Télécommunications devenu aujourd’hui multimilliardaire grâce entre autre à la société de téléphonie mobile TELECEL et les autres comme ORANGE, MOOV ainsi que NATION LINK devenu AZUR, son successeur Thierry MALEYOMBO s’en est aussi mis plein les poches grâce aux sociétés de téléphonie de la place.

Il est de notoriété publique que parmi les quatre entreprises de téléphonie mobile implantées en Centrafrique, TELECEL est celle qui a le plus fait de zèle dans la générosité envers les dignitaires du régime en place et la sponsorisation des associations bidon comme les fréquents dons qu’elle n’a cessé de faire à Mme Monique BOZIZE avec sa fondation de mendicité bien connue, Femme – Enfants - Solidarité.

 

Rédaction C.A.P

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique