Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 01:37

 

 

 

fric en CFA

 

 

 

Exclusivivité Centrafrique-Presse

  

Comme pour le mois de janvier 2010 que C.A.P a déjà publié, les dépenses effectuées au mois de Février 2010 au profit d’un certain nombre d’individus proches du pouvoir bozizéen ont vu leur montant prendre l’envol. On note aussi que ce sont toujours quasiment les mêmes personnes qui passent pomper les sous au Trésor sur OP uniquement alors que le virement bancaire existe depuis 2009. Il s’agit du chef de cabinet de BOZIZE, le général de police Joël SINFEI MOIDAMSE, le Directeur Général du Trésor le général Guillaume LAPO dont la réparation des toilettes aura coûté plus de 10 millions de F CFA, excusez du peu ! Toujours pour le même LAPO, on aura aussi acheté un véhicule qui a coûté 149 millions de F CFA. Est-ce une Rolls Royce blindée ? Sans compter les prétendues heures supplémentaires sans base légale que le même LAPO s’est fait régulièrement payer.On retrouve aussi les traces des 85 millions de F CFA payés à Marylin MOULIOM ROOSALEM pour la "Caravane de la Francophonie" et qui lui ont sans doute servi pour sa campagne des législatives à Rafaï où elle a été "élue" députée.Personne n'a vu la couleur de cet argent jusqu'aujourd'hui. Mme est tranquillement devenue depuis, ministre du commerce.  

C’est franchement du vol organisé mais les auteurs ne risquent rien car l’impunité est la règle sous ce régime. Et dire que BOZIZE en personne, en tant que président du comité de trésorerie, fonction qu’il a tenu à exercer coûte que coûte contre vents et marrées, a validé toutes ces dépenses et les sorties du Trésor y correspondant. Selon nos informations, une nouvelle mission du FMI est attendue à Bangui le 2 novembre prochain mais il n’y a pas lieu d’en attendre grand chose. Les justificatifs des 49 milliards de F CFA évaporés du trésor leur seront fournis ? Il est permis d’en douter. La situation des finances publiques devient de plus en plus difficile pour le gouvernement centrafricain qui, toujours selon nos informations, aurait sollicité à la France une aide budgétaire pour pouvoir joindre les deux bouts. Les derniers salaires ont été versés aux fonctionnaires avec beaucoup de peine. Ce n’est pas par hasard si la RCA se situe au 182ème rang sur 183 pays dans le classement de l’édition 2012 du rapport «Doing Business» de la Banque Mondiale. Cela fait plusieurs années consécutives qu’elle occupe la dernière tranche de la queue du peloton. Un tel pays ne peut attirer aucun investisseur cela est évident.

De fortes sommes d’argent sont trimbalées en espèces sonnantes et trébuchantes sans scrupule à travers la ville, comme cette enveloppe de 500 millions de F CFA d’''Appui à la CEI'' remise à un certain Thomas ZANDANGA, comme par hasard demi-frère de BOZIZE et trésorier de la CEI présidée par le vrai faux pasteur BINGUIMALET. On voit pourquoi le BINGUIMALET était devenu fou, attribuant à tour de bras des marchés de gré à gré aux enfants de BOZIZE et aux femmes de ce dernier.

Par ailleurs une somme de 300 millions de F CFA est déchargée par un fonctionnaire des TP, sans doute le frère du truand Simplice ZINGAS (le patronyme est le même), affectée à la réhabilitation de la route Bangui-Birao. Il est fort à craindre que ce pactole ait été purement et simplement détourné de son but initial car ce tronçon est toujours dans un état de praticabilité douteuse.

Mme Ambroisine KPONGO retire 100 millions de F CFA pour les victimes du tremblement de terre d’Haïti. Il a fallu débourser encore plus d’un millions de F CFA pour que quelqu’un se rende à Port au Prince pour sans doute remettre la valise des 100 millions. Pour les seules obsèques de KOLINGBA, ce sont deux personnes différentes qui déchargent les sommes allouées. On note qu’une somme de 20 millions de F CFA a été mise à la disposition du parti RDC. C’est sans nul doute pour permettre à la bande des putschistes du RDC autour d’Honoré NZESSIWE et Mme Marguerite PETROKONI qui étaient manipulés pour renverser le bureau de Louis-Pierre GAMBA et s’emparer de la direction du RDC avant les élections. On en a ici la preuve et les traces.

C’est proprement scandaleux que ces grotesques manœuvres de basse politique politicienne de BOZIZE se soient effectuées sur le dos des Centrafricains et avec les deniers de la nation alors que la famine et la malnutrition sévissent chez le plus grand nombre ; alors que les ponts s’effondrent dans la capitale sans que le gouvernement ne soit capable de faire quelque chose ; alors que les délestages de courant et le manque d’eau potable deviennent de plus en plus insupportables.

Détournement de bons de carburant de la gendarmerie nationale

La comptable de la gendarmerie une certaine Prisca PASSET (une fille gbaya qui se dit proche de BOZIZE) a bâti sa fortune par le détournement de bons de carburant à hauteur de 1 million 800 F CFA par mois sur les 2 millions de F CFA qu'elle récupérait à la direction du budget. Dans le tableau du mois de février elle est passée à la caisse pour prendre plus de 12 millions de F CFA (voir tableau ci-dessus). Elle n’arrêtait de faire régulièrement des va et vient entre Paris et Bangui quasiment tous les deux mois. Cette masse d'argent lui a permis de financer son propre mariage. Cette manigance a pris fin lorsqu'elle a une fois raté un vol de retour sur Bangui.

Entre temps, le budget avait envoyé la totalité des bons mensuels au DG de la gendarmerie. Ce dernier croyant que la direction du budget s'est trompée de destinataire, s'est rapproché de la source c'est en ce moment que le DG de la gendarmerie a été informé que des bons d'essence mensuels tirés sur Total Bangui d'une valeur de 2 millions de F CFA étaient accordés à la gendarmerie pour des interventions sur le terrain. Prisca PASSET sentant le coup venir, a pris le devant pour appeler depuis Paris afin de torpiller la découverte du pot aux roses par le DG de la gendarmerie. Trop tard ! Mais cette dernière de retour de Paris a eu le culot d'aller néanmoins vilipender le DG de la gendarmerie à son domicile en se prévalant de la protection de BOZIZE en personne. Aux dernières nouvelles, cette dame est toujours en poste mais la manne lui a été retirée de la bouche.

Juteux business sur les billets d’avions achetés chez Air France

S’agissant des billets d'avion payés chez Air France par le Trésor dont C.A.P a déjà fait état dans une de ses récentes parutions précédentes publications, la situation est grave dans la mesure où le chef du protocole du ministère des finances en a fait un juteux business. Selon nos informations d’une source proche du dossier au ministère et à Air France, lorsqu'il est demandé à ce monsieur de faire établir des billets pour des missions officielles, ce monsieur se pointe à Air France et avec la complicité d'un agent d'Air France, il se fait établir une facture pro-forma avec les plus hauts tarifs et lorsqu'il sort l'argent du Trésor, il paie le plus bas tarif et encaisse la différence. C’est ainsi que la ministre du commerce du gouvernement sortant, Mme Béatrice Emilie EPAYE s'est retrouvée avec un billet tarif week-end Air France pour se rendre de Paris à Nice au sommet France-Afrique l'an dernier. Elle était obligée de prendre le dernier vol aller et retour, c'est à dire les vols de 22h 00 dans les deux sens alors que le devis initial de son billet a dû couter plus cher.

  

Rédaction C.A.P

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie