Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 16:00

 

 

bria

 

 

(MISNA) 11/2/2011   16.38 - De nouveaux combats entre militaires et rebelles de la Cpjp (Convention des patriotes pour la justice et la paix) auraient causé sept victimes, indiquent des sources de l'armée, précisant que les violences se sont vérifiées entre mardi et mercredi à Bria (Nord-est).

La Cpjp est l'un des rares mouvements rebelles à n'avoir jamais souscrit à un accord de paix avec le régime. Pourtant, l'opinion publique centrafricaine se montre plus intéressée aux polémiques relatives aux résultats de la dernière présidentielle qui, bien que la Cour constitutionnelle ne les ait toujours pas validés, confèrent la victoire au chef de l'État sortant, François Bozizé.

Pendant que l'opposition continue de contester la légitimité des résultats diffusés par la commission électorale – qui n'aurait procédé au dépouillement que de 75% du total des suffrages exprimés –, trois employés de l'organisme ont été arrêtés à Boganda (Sud) : ils sont accusés d'avoir manipulé les résultats des élections présidentielles et législatives du 23 janvier dernier.

 

 

 

Pénurie du sucre à Bouar pour impôts non payés

Radio Ndéké Luka Lundi, 14 Février 2011 13:24

La population de Bouar est privée depuis plus de 3 semaines du sucre, suite à la hausse du prix de ce produit de première nécessité qui est passé de 900 (environ 1,37 euros) à 1200 francs CFA (environ 1,82 euros) le paquet pesant un kilogramme.

La principale raison de cette pénurie, confirmée ce lundi 14 février 2011, par Vivien Kondo Tene, est que « son unique dépôt agréé qu’est la Centrafricaine du transport et des commerces (CENTRACO), n’a pas encore déclaré son chiffre d’affaires relatif aux lois de finances de l’année en cours ». Une situation précise-t-il, qui « va bientôt être décantée ».

Même son de cloche pour, Saint Clair Tongbo chef principal des impôts de la localité qui estime que « plus la pénurie perdure, plus la population en souffre ». Il faut signaler qu’une loi centrafricaine interdit toute importation frauduleuse du sucre étranger sur le territoire national.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation