Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 01:55

 

 

 

 

 

Miss-RCA-France-2012.JPG

 

Charlène Ngonzo Miss RCA-France 2012

 

 

Charlene-Ngonzo.JPG


  la-Miss-et-ses-dauphines.JPG

 

la miss et ses deux dauphines

 

 

Miss-RCA-France-2012-entouree.JPG

 

 

 

 

 

Charlène N' gonzo est la nouvelle reine de beauté de la diaspora centrafricaine de France. Elle a été élue dans la célèbre salle du Millénaire de Savigny le temple en banlieue parisienne devant un millier de spectateurs.


Charlène 25ans étudiante en MBA Communication est une jeune femme centrafricaine qui habite à Cergy près de Paris. Elle a été élue miss devant 9 autre candidates. Ses dauphines sont: Brenda Beloum 22 ans, étudiante en BTS de banque et Riche Yangou qui est étudiante en esthétique.


Cet événement qui était à sa 3eme édition a été mise en place par l'Association « Ita Wali ti Bê Africa » pour récolter des fonds et faire des actions humanitaires en République centrafricaine. N'ayant pas de sponsors, c'est sur fonds propres que les membres de cette organisation ont réussi à organiser cette rencontre de la jeunesse.


La charmante élue a eu une belle récompense: un aller - retour Paris – Bangui. Le départ est fixé pour le 19 décembre et le retour pour le 3 janvier. Elle a aussi gagné un IPad, un lot de produits cosmétiques et les tenues qu'elle a portées durant le concours.


Ses deux dauphines ont quant à elles reçu un lot de produits cosmétiques, un bouquet de fleurs et en plus, les vêtements portés lors des présentations.


La miss RCA-France aura également l'opportunité de faire la connaissance et d'offrir des cadeaux de Noël à quelques enfants orphelins de Bangui. L'association «  Ita Wali ti Bê Africa » va en effet organiser en partenariat avec la télévision centrafricaine l'arbre de Noël. Cette émission sera animée par le journaliste culturel Alex Ballu.


Plus de mille personnes, ont honoré de leur présence à cette soirée qui s'est déroulée dans une ambiance bon enfant. Les centrafricains étaient à la fête dans une atmosphère conviviale. Mme Aléxia Wayémala, présidente du comité d'organisation de miss RCA-France et son équipe ont fait les choses en grand. Le public seul peut témoigner du succès car aucune plainte ni bagarres ont étés recensées; les Centrafricains ayant de ce côté-là une triste réputation mais cette fois-ci, ils ont eu une attitude irréprochable.


Pour améliorer ce grand événement « Ita Wali » a confié la préparation et l'entraînement des filles à la belle charmante et naturelle Mme Sokambi née Danwili Vanessa alias la « Généviève de Fontenay de Centrafrique » ex-mannequin qui a défilé pour Glawdys Tétéya et le célèbre styliste Nigérien Alphadi et qui tient toujours à sa ligne.


On a également noté les présences de Claudia Bomoyako la reine de la classe et de l'artiste k'rmel Levillain parmi les membres du jury.


Plusieurs artistes musiciens centrafricains étaient également de la partie: Dj Malet le one man show du coupé décalé centrafricain, Dj Lewis Beding, les groupes de danse Bana c4 et 5 étoiles sans oublier K'ramel Levillain.


Ces jeunes artistes ont émerveillé l'assistance grâce à leurs chansons et les démonstrations des nouveaux pas de danses.

Pour clore la soirée, l'incontournable Dj Nox a pris le relais vers une heure du matin et le public s'est régalé.

Sans tarder, un autre rendez-vous est déjà pris. L'association « Ita Wali » organisera sa 4ème édition le 23 octobre 2013 toujours au même endroit.


A l'heure où le comité d'organisation de miss Centrafrique et le ministère de la promotion féminine peinent à organiser un concours de beauté chaque année, la miss diaspora apparait comme un rempart. Les jeunes célibataires centrafricains venus de toute la France ont sans doute eu une occasion d'échanger des contacts et de se créer des affinités. Les absents ont eu tort car l'ambiance était chaude.


Cette opportunité est une bonne affaire pour des filles qui sont nées en France de parents centrafricains ou qui y ont grandi, de revendiquer leur identité. C'est le cas de Charlène qui va représenter son pays durant une année au sein de la diaspora Centrafricaine en France.


A Savigny-le-Temple Wilfried Maurice Sebiro pour CAP 

 

 

 

 

Miss-RCA-France-2012-et-dauphines.JPG

 

 

Miss-avec-beaux-gosses.JPG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers