Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 01:51

 

 

 

RADIO ND K LUKA

 

 

Le Radio Ndéké  Luka Jeudi, 11 Août 2011 13:16

Cette date du 11 août 2011 marque le démarrage officiel des activités du Centre de Formation Ndeke Luka à Bangui. Il s’agit pour la Fondation Ndeke Luka soutenue par la Fondation Hirondelle, d’une étape importante. Ces dernières années, l’accent a été mis sur la qualité de l’antenne de la radio : retravailler tous les formats radiophoniques et les tranches d’information. Ensuite améliorer l’écran sonore de la radio, renouveler l’offre programmatique. Une entreprise démarrée en juin 2011 dans le cadre d’une nouvelle grille des programmes et d’un nouvel habillage.

Parallèllement à ces activités et depuis 2009, il existe une régie publicitaire dont la mission est de générer localement des ressources financières. Les premiers résultats sont encourageants puisque cette régie contribue actuellement au financement du budget de Radio Ndeke Luka.

Et puis il ya donc le Centre de Formation. Ce jeudi 11 août 2011 il accueille une dizaine de participants à un atelier de formation d’une semaine sur le thème : « chroniques éconmiques et enjeux actuels en RCA ». Il a été rendu possible grâce à une contribution financière de l’ambassade de France à Bangui.

Le formateur est Gaspard Kuehn, journaliste suisse spécialisé en économie. Il est agent de la RTS (Radio Télévision suisse) et il a accepté de se mettre à la disposition de la Fondation Hirondelle pour cette action de formation, dans son service civil.

Interrogé par Radio Ndeke Luka, il a évoqué l’atelier qu’il dirige : « le plus important en économie, c’est d’abord de poser de bonnes questions. Car, les travaux de cet atelier porteront sur des notions économiques, ses concepts, ses enjeux compliqués difficiles à expliquer. Les participants seront aussi outillés sur les démarches journalistiques qui consisteront à mieux expliquer aux auditeurs, lecteurs et téléspectateurs ces notions économiques aussi complexes ».

Jean Philipe Deschamps attaché culturel à l’ambassade de France en Centrafrique, a de son côté, évoqué dans un discours prononcé à la cérémonie d’ouverture de l’atelier, les raisons pour lesquelles la France appuie Radio Ndeke Luka : « Radio Ndeke Luka, est l’un des partenaires privilégiés. Tout simplement, elle met en place des actions pertinentes et efficaces qui ont toujours une concrétisation sur le terrain. Ce que je constate, cette radio et d’autres radios sœurs abordent des divers sujets avec une importante couverture de l’arrière-pays. Il s’agit d’un progrès constaté il y a 3 mois. De manière empirique, il y a des résultats. Toutefois, une évaluation pourrait permettre de déterminer les causes de ce progrès ».

Le Centre Ndeke Luka poursuit plusieurs objectifs. Ses activités s’inscrivent dans une dynamique de formation continue au profit des agents de Radio Ndeke Luka. L’économie est un domaine spécifique de l’activité journalistique qui nécessite des connaissances et une formation particulières.

En outre, Radio Ndele Luka a  pour mission d’être la locomotive qui tire l’ensemble des médias centrafricains vers plus d’excellence et de professionnalisme. Cette mission lui a été reconnue par les Etats généraux des médias tenus en septembre 2007 à Bangui. C’est en cela que les formations dispensées par ce centre sont ouvertes à tous les médias du pays et à tous les journalistes centrafricains. C’est pourquoi des participants de plusieurs organes de la capitale ont été enregistrés en plus des agents de Radio Ndeke Luka : Radio Centrafrique, Centrafrique Matin, l’Agora, Le Confident, Nouvel espoir et Le Démocrate.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Médias