Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 12:30

 

 

Boz-coup-double.jpg

 

 

 

BANGUI 28 mai (AFP) -  Un ex-ministre centrafricain, Cyriaque Gonda, a été empêché jeudi de quitter la Centrafrique pour la France où il devait se rendre pour raisons de famille et de santé, selon un membre de son parti, ce que le gouvernement a qualifié vendredi "d'incident".

M. Gonda, président du Parti national pour un Centrafrique nouveau (PNCN, majorité) limogé en avril de son poste de ministre de la Communication, "devait se rendre jeudi en France à bord du vol régulier d'Air France" pour y rejoindre "son épouse qui a accouché il y a trois semaines" et "honorer un rendez-vous pour le 1er juin avec son médecin", a déclaré Daniel Nzéwé, président de la jeunesse PNCN.

Après les formalités, le commissaire de l'aéroport a pris "son passeport et son billet, au motif qu'il a reçu des ordres des plus hautes autorités centrafricaines interdisant à M. Gonda de voyager, et que celui-ci devrait attendre qu'il prenne contact avec ces autorités", a expliqué M. Nzéwé.

Sur décision de la police, les bagages de M. Gonda ont été débarqués de l'avion, qui a quitté Bangui sans lui, a-t-il ajouté.

"C'est un incident. Cela va être réparé", a assuré vendredi le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Fidèle Gouandjika.

"Cet incident est lié à une vérification policière. Parce que selon la police, étant haut cadre de l'Etat et ancien membre du gouvernement, M. Gonda doit présenter une autorisation de sortie, notamment un ordre de mission. Ce qui n'a pas été le cas", a ajouté M. Gouandjika, sans plus de détails.

M. Gonda, considéré comme un proche du président François Bozizé, n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Les arguments du gouvernement ont néanmoins été battus en brèche par son parti: M. Gonda "n'étant plus en fonction, il voyage avec son passeport ordinaire. (...) Il s'agit d'un prétexte qui ne tient pas", a assuré Daniel Nzéwé .

Le 8 mai, l'opposant Martin Ziguélé, qui fut Premier ministre de 2001 à 2003, avait été empêché de prendre l'avion à Bangui pour Cotonou par la police, officiellement dans le cadre d'une "simple vérification faite par la police de l'air et des frontières".

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique