Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 22:55

Grauls--Mme-Zewde.jpg

 

Jan Grauls, Francis Bozizé et Mme Zewede

Bangui, 8 déc. (ACAP) – Le Premier ministre centrafricain, le Pr. Faustin Archange Touadéra, a ouvert, mardi 2 décembre 2009, à Bangui, les travaux de la revue semestrielle du cadre stratégique pour la consolidation de la paix en République Centrafricaine, en présence du président de la configuration Centrafrique de la Commission des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix, l’Ambassadeur Jan Grauls, l'ONU, Mme Zewede Work.

 

Le président de la configuration, l’Ambassadeur Grauls a déclaré que « cette revue semestrielle que nous allons effectuer tous les 6 mois, nous permettra ainsi d’assumer notre engagement et aussi d’ajuster nos actions communes en faveur consolidation de la paix ».

« Le but de notre mission, cette fois, ci est de poursuivre notre dialogue avec tous les acteurs de la consolidation de la paix en RCA. Nous sommes venus pour vous écouter, et pour entendre votre analyse des progrès accomplis ces derniers mois, les défis rencontrés, et ce que vous considérez être les priorités les plus importantes pour les 6 mois à venir », a déclaré M. Grauls.


« Des priorités sur lesquelles nous nous sommes mis d’accord tous ensemble, notamment la première priorité concerne la paix, la sécurité en RCA, dans ce domaine notre action se focalise sur la réforme du secteur de la sécurité, y compris le désarmement, la démobilisation et la réintégration des ex combattants. La deuxième priorité concerne la bonne gouvernance et l’Etat de droit et la troisième priorité concerne le développement, domaine très important où nous comptons soutenir les pôles de développement », a-t-il indiqué.

 « Dans ces trois domaines, notre regard se tourne plus particulièrement vers la situation des femmes et les enfants », a jouté Grauls.

 Il a enfin demandé aux décideurs de démontrer au quotidien, à l’instar de leurs compatriotes des zones de conflit, leur volonté unanime de changer leur pays.

La Représentante Spéciale du Secrétaire Générale des Nations Unies, Mme. Zewede, a pour sa part précisé que « les assises qui nous réunissent ici constituent donc une étape importante dans la mise en oeuvre effective du cadre stratégique depuis son adoption au mois de mai dernier ».

« Pour nous, au niveau des Nations Unies, le cadre stratégique constitue un document de base pour trouver les solutions pérennes aux défis auxquels la République Centrafricaine fait face en matière de la consolidation de la paix », a-t-elle souligné.

« La République Centrafricaine se trouve à quelques mois des élections générales, à un tournant décisif de son histoire. Située au cœur d’une zone de conflits, redéployée de tension permanente à ses frontières et après d’une décennie de turbulences, la capacité à réagir à ces menaces a été fragilisée », a relevé le ministre délégué à la Défense nationale, Jean Francis Bozizé.

Il a, à cet effet, spécifié que « la mission de la RCA à la Commission pour la consolidation de la paix devrait offrir l’opportunité à mon pays de relever les défis qui se présentent encore à lui pour atteindre l’objectif de la consolidation de la paix dans une région déjà très pauvre ».

Il faut rappeler que le cadre stratégique pour la consolidation de la paix en République Centrafricaine a pour objectif d’aider à établir et renforcer la confiance entre toutes les parties, à améliorer les conditions de vie de la population et pose les bases d’un meilleur futur et identifie les rôles et responsabilités de toutes les parties dans la consolidation de la paix dans le pays.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation