Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 01:35

 

 

 

centrafrique-copie-1.gif

 

 

Ai- Rca- Vendredi, 27 Mai 2011 18:05  Une délégation gouvernementale centrafricaine forte de 9 personnalités conduite par le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation  Josué Binoua a regagné Bangui, le 25 mai après avoir pris part au sommet tripartites Tchad-Rca-Soudan, tenu à Khartoum au Soudan, du 23 au 24 mai dernier.

Cette réunion a vu la participation de trois chefs d’Etat à savoir : Idriss Deby du Tchad, François Bozize de la Centrafrique et Omar El Bachir du Soudan.

Au cours de cette conférence trilatérale, les participants ont débattu des questions liées à la diplomatie, la sécurité,  l’économie.

Pour le chef de la mission, trois points forts  ont  été soulevés.  Dans le domaine politique, les trois chefs d’Etat se sont mis d’accord pour consolider la coopération sud-sud afin de palier à certains problèmes. Dans le domaine sécuritaire, ils ont accordé leur violon pour mettre en place une patrouille mixte constituée des militaires des trois pays. Et enfin dans le domaine économique, des idées constructives ont été avancées.

« Dès la première quinzaine du mois de juin, la première patrouille transfrontalière  composée de 240 hommes sera lancée. Et du coté Centrafricain, les soldats seront basés à Boromata à Birao dans la Vakaga.  Du coté tchadien la ville de Tissi a été retenue pour abriter la base des soldats tchadiens et enfin la ville d’Am dafock pour le Soudan », a précisé le Ministre Binoua.

A en croire le membre du gouvernement, ce sommet est du concret parce que d’ici 15 jours,  la première patrouille transfrontalière sera opérationnelle et sera commandée par un officier soudanais.

Dans le domaine économique, les trois chefs d’Etat ont décidé d’accroitre leurs échanges.

« Nos pays ont besoin de l’un et de l’autre comme les cinq doigts de la main », ont-ils  déclaré.

Kabongo, Ai Bangui

 

NDLR : A quand un sommet bilatéral avec les autorités du Sud Soudan à Juba ?

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Relations Internationales