Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 01:10

 

 

Mackouzangba

 

                   Gaston Mackouzangba

 

Ai- Rca Dimanche, 05 Septembre 2010 13:25 - Le Ministre d'Etat aux Transports Parfait Anicet Mbay assisté de son collègue de la Fonction Publique Gaston Mackouzangba, a présidé le  3 septembre au siège de l'Asecna à Bangui une réunion de concertation avec les différentes centrales syndicales du pays.

Selon une source digne de foi, au cours de cette rencontre, il était question  de la  poursuite du processus de déblocage des salaires des fonctionnaires et agents de l'Etat, la reformulation des termes de référence du comité paritaire et l'examen des cahiers de doléances.

Pour le syndicaliste Michel Loudegue, c’est depuis deux ans que les centrales syndicales du pays sont dans un processus de négociation avec le gouvernement sur un certain nombre de revendications.

« Sur l’ensemble de nos revendications,  seule la question concernant le déblocage des salaires a connu  un début de solution », a-t-il déclaré, informant  qu’il  n'y a pas longtemps, les centrales syndicales avaient remis au ministre de la Fonction publique des cahiers de revendications ou doléances.

S’appuyant sur la  nouvelle donne, M Loudegue a souhaité que le comité paritaire puisse changer d’attribution pour être plus compétent afin de discuter de ces nouvelles questions.

A l’en croire,  il y a déjà un projet d’arrêté  qui a été proposé dans ce sens et il sera bientôt  transmis au Ministre de la Fonction Publique Gaston Mackouzangba

Quant au ministre d’Etat aux transports Parfait Anicet Mbay, président du comité paritaire, il a tenu d’abord à rappeler la mission de ce comité qui, selon lui,  se limitait à l’examen des conditions de la mise en œuvre du déblocage des salaires. « Avec la loi des finances de 2010,  le gouvernement centrafricain avait démarré le déblocage des salaires de 2009 », a-t-il expliqué.

Pour le membre du gouvernement, la reformulation des termes de référence du comité paritaire fait suite à la saisine du Premier ministre par les 6 centrales syndicales avec des cahiers de revendications et de doléances déposés sur  la table du chef de gouvernement par les 4 autres centrales syndicales.

« Le déblocage des salaire est un processus. Le gouvernement a pris sur lui cette année dans la ligne budgétaire 2010 de supprimer les abattements qu’ils avaient sur les indemnités et il faut toujours compter avec les moyens de l’Etat. C’est-à-dire,  l’Etat ne peut offrir que ce qui  est disponible », a conclu Parfait Mbay.

Il convient de préciser que, la paie des  salaires des agents et fonctionnaires de l’Etat centrafricains avait connu un début de solution de  1986 à 1996. Les tractations sont en cours pour ce qui est de l’année 2010.

Kabongo,  Ai Bangui.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société